Nomade & Vie d'Expat

Comment vivre dans un autre pays vous change à jamais

By 14 août 2019 No Comments

Quand je suis partie en tour du monde pour la première fois, j’ai immédiatement compris que les choses ne seraient plus jamais comme avant. L’esprit aventureux, j’ai emballé et vendu tous mes biens, pris ma place dans un avion et deux jours plus tard, je suis arrivée en Équateur. “Juste un an autour du monde“, me suis-je dit, et l’année est passée bien plus vite que je ne le croyais.

change de vie captain gini

Pendant un an de plus seulement en Australie“, me suis-je dit cette fois-ci. Cette deuxième année n’était même pas terminée que je savais que je ne rentrerais tout simplement pas.

4 ans, 1 business et plusieurs aventures de voyage plus tard, j’ai décidé de stopper le nomadisme et de m’installer à l’étranger (et cela fait deja deux ans…). Plus clairvoyante sur ce que je voulais, dotée de nombreuses expériences, j’ai enfermé ma vie dans une valise, j’ai laissé beaucoup de choses derrière moi et suis partie sur un autre continent pour y vivre cette fois-ci, pas seulement pour le visiter. Quand j’ai repensé à ce jour où j’attendais un énième avion qui me conduirait en Thaïlande, je sais que cette décision a été encore un nouveau départ pour apprendre.

J’ai ouvert la porte à de nombreux changements inattendus, encore différents de ceux que je connaissais après 4 ans de nomadisme.

Chaque fois que vous voyagez ou déménagez pour vivre dans un autre pays, vous devrez faire face à des défis, surmonter de nombreux obstacles. Vous apprenez des choses sur vous que vous n’avez jamais connues. Vous grandissez simplement. Vous regardez le monde différemment… et il n’y aura pas de retour.

Alors comment, vivre dans un autre pays, vous changera pour toujours ?

 

Vous n’avez plus peur des défis et des difficultés

Eh bien, ce n’est que partiellement vrai. Vous avez toujours peur, mais tous les défis ou difficultés semblent miraculeusement plus faciles. Avoir un nouveau défi devient vite une addiction. Vous recherchez toujours plus. Alors que l’incertitude était effrayante et que les défis étaient évités autant que possible, avec le temps, vous en voulez plus.

Chaque endroit vous nourrit de plus de curiosité… et vous réalisez qu’il n’y a pas de retour en arrière. Vous devenez encore et toujours très enthousiaste à l’idée de découvrir de nouveaux lieux, d’apprendre de nouvelles choses. Apprendre le chinois? Pourquoi pas? C’est un défi, voyons combien de temps il faudra pour le maîtriser.

Vous pouvez vous adapter plus facilement et gérer les changements

Langue différente, culture différente… tout ce qui se passe dans le nouvel endroit n’est “pas normal”. Le “pas normal” devient le nouveau “normal”. Vous êtes moins surpris chaque fois que quelque chose est différent.

Vous réalisez qu’un changement est la seule constante de votre vie et cela vous plaît.

Vous parlez plus d’une langue

En vivant dans un pays quotidiennement où la langue est différente de la vôtre, vous apprenez jour après jour. De plus, vous devenez parfaitement bilingue voir trilingue dans les langues les plus courantes.

Et c’est sans compter le fait de comprendre ensuite les langues parallèles sans même les parler ou les apprendre. Par exemple, si vous parlez déjà anglais, français et espagnol, c’est à dire les langues latines, il est assez probable que vous compreniez à peu près l’italien et le portugais alors que vous ne pourriez pas le parler.

Vous devenez plus indépendant.

Vous n’avez tout simplement pas le choix ! Vous allez explorer un nouvel endroit, demander à d’autres des conseils, être rejeté juste parce que vous êtes étranger, que votre peau n’est pas de la meme couleur… ca vous parle ?

Alors, vous réaliserez rapidement que vous et seulement vous pouvez prendre soin de vous-même, tout seul et que personne ne le fera à votre place, bien au contraire.

Vous deviendrez un penseur indépendant, vous en apprendrez beaucoup sur vous et vos goûts. Vous suivrez votre chemin et pas celui des autres.

Vous arrêtez d’être attaché à des choses matérielles.

Dans la mesure du possible, j’essaie de suivre un conseil : dépenser de l’argent pour des choses que je n’ai pas à transporter, sachant que j’ai toujours été comme cela au final, privilégiant les expériences plutôt que les objets.

Le poids vous ralentit dans de nombreuses situations. Même si on aime de temps en temps s’acheter une nouvelle paire de chaussures… ou deux. Voyager, explorer, aller à un spectacle, passer du temps avec ses amis et ses proches deviennent une priorité.

Les choses matérielles ne comptent plus beaucoup… vous devrez peut-être les laisser un jour. Encore!

Vous améliorez vos compétences organisationnelles.

Vous allez devoir trouver un nouvel endroit pour travailler, vous adapter à des heures de bureau différentes (dans mon cas, ce sont les miennes…), demander un visa, un permis de travail, etc., et éventuellement dans une nouvelle langue !

La gestion du temps et les compétences organisationnelles, si vous les avez déjà développées, sont maintenant plus utiles que jamais. Si vous en manquez… eh bien, après quelques leçons pénibles, vous maîtriserez ces compétences.

Vous renforcez votre patience.

Ne vous méprenez pas, ce n’est pas comme si j’étais soudain devenue la reine de la sérénité et de la patience. S’adapter à un nouvel endroit peut être difficile.

En gardant à l’esprit les différences culturelles, les habitudes ou même la façon dont la paperasse est remplie, vous pourriez tester votre patience au quotidien.

Par exemple en Thaïlande, pourquoi me demandent-ils des photos de moi dans mon nouveau lieu de travail pour ma demande de permis de travail alors que je ne travail justement pas encore… d’où ma demande!!!. Eh bien… “parce que” !.

Ces petites choses que vous pourriez ne pas comprendre et qui pourraient vous agacer, mais ce sera une grande leçon pour votre patience. La paperasse sans fin, les non-dits, une autre logique (pas toujours très logique justement!). Vous devez vous adapter et prendre de grande inspiration. C’est tout !

Vous vous sentez autonome.

Après avoir vécu un certain nombre de désagréments, des incomprehensions dues aux différences culturelles en passant par la jungle bureaucratique, vous sentez que rien ne peut plus vous surprendre et que finalement, vous vous sentez le pouvoir de faire tout ce que vous voulez ou presque !

Le mot “Courage” prends tout à coup une signification totalement différente.

Quand je suis partie, j’ai beaucoup entendu les gens autour de moi me dire que j’avais du courage alors qu’intérieurement, je pensai que c’était eux qui avaient du courage de rester dans cette vie routinière et toute tracée, le fameux 9h-17h !

Certains membres de ma famille et ami(e)s étaient terrifiés, certains pensaient que j’étais perdue ! Un peu trop dramatique tout cela et ça m’a beaucoup fait rire.

Tu voyages seule? Tu pars vivre dans une autre pays? Tu es folle, tu es chanceuse, tu es courageuse, tu es brave, toute seule??? Blablabla! Non je suis juste pro-active et je choisi une vie différente dans laquelle je m’épanouie, c’est tout.

La plupart me disent qu’ils aimeraient ça aussi, mais pour un certain nombre de raisons qu’ils ne peuvent pas! C’est généralement la peur qui les empêche de le faire ou les possessions (encore ces objects qui vous possèdent plus que vous ne les possédez) ou même la bonne excuse des enfants… heu et bien j’ai rencontré des expats ou des nomades avec des enfants, c’est juste une question d’organisation et de moyens, je vous l’accorde !

entrepreneur digital captain gini

Oui, la premiere fois, je me suis sentie courageuse. Il y avait aussi de la peur et de l’excitation. Il y a toujours de la peur, mais au lieu de me sentir courageuse aujourd’hui, je dois juste faire face à tout ce qui vient. Ce n’est plus du courage. Si vous voulez quelque chose, faites-le. La peur vous emprisonne et vous réalisez rapidement que ce n’est pas si effrayant que ça. Allez-y étape par étape, c’est la clé.

Maison ? Vous ne savez plus vraiment où cela se trouve.

Lorsque vous vivez réellement dans un autre pays, vous en faites partie et cela laisse une empreinte en vous. Lorsque vous vous déplacez ailleurs, vous emportez cette impression. Avec le temps, vous commencez à vous considérer comme un citoyen du monde.

Vous avez très probablement encore un bon sentiment envers votre pays d’origine, vous souffrez toujours du mal du pays sur certains aspects, mais vous vous sentez comme chez vous dans de nombreux autres endroits.

Vous réalisez que les adieux font partie du voyage.

Cette partie est la plus difficile. Abandonner les choses devient plus facile avec le temps, dire au revoir à ses amis et à sa famille n’est jamais simple, mais vous réalisez que cela fait partie de votre cheminement et vous apprenez à lâcher prise.

Et vous, quelles sont vos expériences de voyage ou de vie dans un autre pays ? Comment vous et votre vie ont changé ?

 

Vous avez aimé ce post? Épinglez-le pour plus tard ou laissez-moi un message dans les commentaires ci-dessous!

vivre autre pays vous change captain gini

 

Laisser un commentaire