Panier

AsieMalaisie

Explorez les maisons coloniales de George Town, patrimoine de l’UNESCO, Malaisie

Les trois choses que j’ai le plus apprécié à propos de George Town, c’est sa cuisine de rue, le street art et ses maisons coloniales.

De la même manière que le street art qu’il faut chercher dans toute la ville, les maisons sont réparties un peu partout, vous ne pouvez donc pas les apprécier dans un seul endroit.

maison coloniale georges town penang malaisie Captain Gini 1

Aussi fascinant que soit George Town, il n’a pas de points de repère emblématiques. Il n’a pas d’opéra de Sydney ni de pont du Golden Gate. Au lieu de cela, de nombreuses touches individuelles, telles que ces maisons coloniales, font de George Town ce qu’elle est, une ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Abritant la plus grande collection de bâtiments d’avant-guerre en Asie du Sud-Est, la ville de George Town est superbe.

Avec toutes les maisons du patrimoine et le street art à découvrir ici, on se croirait dans un immense terrain de jeu. Pour l’apprécier pleinement, vous devrez l’explorer avec la curiosité d’un enfant et c’est exactement ce que j’ai fait. Voici donc ce que j’ai découvert.

Les maisons coloniales de George Town, Penang

Sans trop de voitures (ou panneau publicitaire), il semble, dans le centre historique, que vous soyez dans une autre époque.

Par exemple, la rue Muntri abritait de riches artisans chinois qui préféraient un style architectural appelé « Straits eclectic-style ». Je ne connais rien à l’architecture, mais ce style éclectique est décrit comme une fusion des styles oriental et occidental qui était populaire pendant une période de prospérité à Penang.

De nombreuses maisons coloniales ont été converties en maisons d’hôtes, cafés et boutiques. Les commodités sont peut-être plus modernes mais les structures conservent leur charme d’antan.

L’architecture de George Town reflète les 171 années de présence britannique sur l’île. Les sensibilités britanniques se sont mélangées aux influences malaisiennes, chinoises, indiennes et islamiques pour créer une marque d’architecture unique et distinctive. C’est vraiment très beau.

Il y a quelque mois, je me trouvais à Kuching, sur l’ile de Bornéo, coté Malaisien, et j’ai été frappée par la similitude de l’architecture.

Il est intéressant de noter que Penang a réussi à conserver une grande partie de son architecture d’avant-guerre en raison de la loi sur le contrôle des loyers qui a gelé les prix de la location de logements pendant des décennies. Cela a rendu le réaménagement non rentable. Ce n’est qu’en 2000 que cette loi a été abrogée, ouvrant la voie à une restauration des bâtiments et à un développement qui ont à leur tour entraîné une flambée des prix de l’immobilier.

De nombreux immeubles de George Town sont en mauvais état, d’où la nécessité de les restaurer. J’espère seulement qu’ils n’en feront pas trop et qu’ils garderont le charme de la ville.

Dans la rue/allée « Love Lane », les riches commerçants de la rue Muntri auraient gardé leurs maîtresses ici, d’où son nom. Cette rue pittoresque abrite de nombreuses maisons d’hôtes et boutiques, mais c’est également le lieu où les touristes vont faire la fête le soir… à dose de rabatteurs vous proposant des happy hour et autres festivités. Préférez donc aller dans d’autres ruelles pour plus d’authenticité.

Et les mosaïques… Lorsque vous admirez l’architecture de George Town, assurez-vous également de diriger votre appareil photo vers le bas. Les tuiles sont belles et peuvent être trouvées partout dans la ville.

maison coloniale georges town penang malaisie Captain Gini 11

Penang peut devenir extrêmement chaud alors le meilleur moment pour partir à la recherche d’une maison de maître est tôt le matin ou tard en après-midi. La température est douce et la lumière est meilleure pendant ces périodes.

Je ne l’ai pas fait, mais un tour en trishaw est peut-être le moyen le plus confortable de visiter George Town, en particulier pour les personnes qui ne peuvent pas parcourir des kilomètres sur plusieurs heures.

maison coloniale georges town penang malaisie Captain Gini 8

Les trishaws sont des voitures pour deux personnes entraînées par un conducteur à bicyclette. D’après ce que j’ai lu, les tarifs sont contrôlés par le gouvernement et vous coûtent environ 50 RM par heure et par « voiture ». En plus de voir les maisons coloniales et le street art dans le confort et l’élégance, vous bénéficierez de chauffeurs locaux qui connaissent George Town mieux que quiconque.

Bonne visite !

Vous avez aimé ce post? Épinglez-le pour plus tard ou laissez-moi un message dans les commentaires ci-dessous !

Explorez les maisons coloniales de George Town patrimoine de lUNESCO Malaisie

Laisser un commentaire