Panier

AsieThaïlande

L’importance du tourisme responsable en Thaïlande

By 8 janvier 2020No Comments

Ne serait-il pas génial de monter sur le dos d’un éléphant ? Je sais que vous rêvez de le faire ! On a tous un ami qui des photos de lui-même en provenance de Thaïlande, assis dans une nacelle, calée sur la colonne vertébrale d’un éléphant, un énorme sourire au visage et des bras en l’air.

Tourisme responsable en Thaïlande

Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que les éléphants sont une industrie massive en Asie du Sud-Est.

Les éléphants d’Asie, beaucoup moins agressifs que leurs cousins ​​africains, sont utilisés depuis des siècles comme moyen de transport et d’assistance dans les travaux pénibles.

Le tourisme responsable et la nature cruelle du tourisme des éléphants

Les éléphants sont des animaux sauvages. Ils apparaissent libres sur les pages du National Geographic à côté des lions et des zèbres, et non sur des chaînes de télé-réalité avec des sièges sur le dos.

Chaque jour, des éléphants d’Asie sont capturés et maltraités, généralement des bébés, et brisés de leur esprit sauvage, dans le but de les domestiquer.

Leurs mères sont souvent tuées et les bébés sont ligotés, affamés et battus, parfois presque à mort. S’ils sont dociles ensuite, c’est tout simplement parce qu’ils ont peur de l’Homme et son pic en fer et non parce qu’il a envie de vous faire des bisous sur la joue !!

Ils apprennent à réagir face aux humains grâce à la compréhension de la peur et sont donc formés pour faire des tours et permettre aux êtres humains de rouler sur le dos. Les gens paient beaucoup d’argent pour les manèges d’éléphants, les “cirques” des tropiques et les regardent se comporter comme des clowns sus le chapiteau.

Une industrie lucrative

Le tourisme d’éléphants est une industrie lucrative en Thaïlande. Ce pays considéré du tiers monde subit un important flux économique dû au tourisme. La Thaïlande a été le pays le plus visité au monde l’année dernière et les devises étrangères y sont dépensées en grande quantité.

Les habitants ne sont pas vraiment riches et certains profitent rapidement des énormes sommes d’argent dépensées dans leur pays. Ils capturent ces éléphants et les forcent à se produire dans les rues et à faire des promenades pour les touristes.

Ne montez pas sur un éléphant

En montant sur un éléphant, vous contribuez directement à cet abus, au même titre que les tigres que vous pouvez caresser, qui sont drogués puis tués pour la belle photo de touriste. Ça en vaut vraiment la peine ?

En tant que voyageur, il est TRÈS important de mieux comprendre où nous allons et ce que nous faisons, puis de dépenser son argent en conséquence. Un peu de réflexion ne fait pas de mal, je vous le promets !

L’idée de pratiquer un tourisme responsable n’est pas une blague. Le tourisme a à lui seul détérioré la nature même (et donc l’attrait) des pays et des cultures et, à ce rythme, la Thaïlande pourrait être la prochaine sur la liste. Les expats présents dans le pays depuis déjà plusieurs années lui donnent encore 10 ans max.

Un manque total de soins

Monter sur un éléphant porte préjudice à la structure de leur colonne vertébrale et de leur os. Pour eux, porter une personne équivaut à une personne assise sur vos épaules toute la journée. Sans compter, qu’un éléphant ne peut pas supporter plus de 500 kilos sur son dos, alors que la nacelle + les touristes pèsent bien au-delà.

Comment essayer de résoudre le problème

C’est un peu comme essayer de résoudre le problème de la pêche de masse ou de la pauvreté des pays exploités par l’industrie pétrolière, là où il y a de l’argent à se faire… le reste, après tout, on s’en fiche !!

Même si la Thaïlande prend conscience peu à peu, tout ceci est finalement bien trop lent à changer et toujours intéressé. Il y a maintenant de plus en plus de sanctuaires ou les éléphants ne sont plus montés au nom de leur protection, mais les touristes viennent tout de même les voir, derrière leur enclos (soi-disant grands), les laver, les nourrir. Ok donc on ne les monte plus mais le zoo, c’est pas une solution, ah si pardon !!, pour gagner de l’argent. Oui parce que c’est fameux sanctuaires coutent un bras à visiter bien sûr…

Le mot de la fin

Que cela soit à propos des éléphants, des tigres, des singes, et tous les animaux SAUVAGES, posez-vous donc les bonnes questions avant de vouloir faire une photo qui sous-entend barbarie et souffrance.

Un petit coup de gueule ne fait pas de mal de temps en temps, alors faites passer le mot, parce qu’apparemment, malgré tous les articles et vidéos sur le sujet, certains n’ont toujours pas compris.

Allez, bisous !

Vous avez aimé ce post? Épinglez-le pour plus tard ou laissez-moi un message dans les commentaires ci-dessous!

 

L’IMPORTANCE DU TOURISME RESPONSABLE EN THAÏLANDE

Laisser un commentaire