Amérique du SudBolivie

Uyuni, du sel, des trains et le désert…

By 9 janvier 2016 juillet 13th, 2019 No Comments

Uyuni est une ville perdue au milieu du désert qui n’a pas grand intérêt. Les gens de la terre entière y viennent principalement pour son désert de sel et la ville très touristique est finalement assez chère pour le pays.

salar uyuni captain gini 10

De passage en Bolivie, je n’ai pas dérogé à la règle et j’ai donc fait mon tour en 4×4 dans le Salar del Uyuni aussi. Je vous raconte ?

Mon arrivée à Uyuni

Depuis La Paz, j’ai pris un bus de nuit pour arriver 10h plus tard à Uyuni. Un trajet bien fatiguant, sur des routes désertiques, poussiéreuses et pleines de nids de poule. Au fur et à mesure du trajet, la température baissait. J’ai fini au petit matin emmitouflée dans mon pull, mon manteau et sous les couvertures bien épaisses fournies par le bus (bon ok, une seule couverture plus celle de mon voisin absent que j’avais piqué… Non, je ne suis pas frileuse !).

Arrivée au petit matin dans le centre de la ville, des rabatteurs des offices de tourismes vous sautent dessus pour vous proposer les différentes excursions possibles dans le désert de sel.

J’avais décidé de passer une journée tranquille sur place avec une nuit en hôtel et j’avais donc le temps.

Sachez qu’il est possible d’arriver par le bus de nuit depuis La Paz, d’enchaîner directement sur un ou plusieurs jours d’excursion puis de repartir directement. Les bus vers La Paz ou les trains vers le sud sont tous le soir, assez tard. Pas besoin de prendre d’hôtel dans ce cas. C’est un peu fatiguant mais cela peut vous faire gagner du temps et de l’argent.

Réserver son excursion

D’une seule journée à trois jours d’excursion pour voir les lagunes Colorada et Verde teintées de rose, rouge ou vert, dans le sud du Salar, vous avez toutes les possibilités. Selon le Lonely Planet, il y a plus de 80 agences de tourisme dans cette ville à taille humaine… rendez-vous compte ! Vous avez aussi la possibilité de réserver depuis La Paz si vous venez à la journée

N’ayant pas prévu la Bolivie dans mon tour, seulement un passage entre le Pérou et l’Argentine, j’ai choisi le tour à la journée.

Le tour dans le Salar

Je vous entends trépigner… « Quand est ce qu’elle nous parle du désert en lui-même… » Oui ça vient les belles images, c’est maintenant !

salar uyuni captain gini 9

Vous partez donc le matin en compagnie d’autres touristes dans un beau 4×4 et en route pour une journée à en prendre plein les yeux ! Le début du désert est de couleur blanc marron. Le sel se mélange à la terre du désert autour du Salar. On fait un premier stop pour voir les tas de sel exploité.

salar uyuni captain gini 8

Puis on roule vers le premier hôtel de sel. C’est un hôtel complètement fabriqué en brique de sel. On ne se rend pas bien compte. Le sel est tellement compacté que cela pourrait ressembler à du ciment.

Et enfin, on continu et on roule en ligne droite vers le milieu du désert. Bientôt, il n’y a plus rien autour que du blanc éclatant et éblouissant. Le sol est craquelé du fait de l’évaporation de l’eau au soleil. C’est un paysage incroyable 10 582 kilomètres de sel vous entourent.

salar uyuni captain gini 7

Il ne faut pas oublier qu’avant, c’était une grande étendue d’eau salée qui en s’asséchant est devenue un gigantesque désert de sel.

salar uyuni captain gini 6

On retrouve alors, en plein milieu de celui-ci, des îles perdues comme l’on pourrait voir en pleine mer. Recouverte de roches, de steppe et de cactus géants, c’est un paysage détonnant.

salar uyuni captain gini 5

Pique-nique au cul de la voiture, petite salade et milanaise maison. Et si ce n’est pas assez salé, et bien ce n’est pas un problème, il suffit de se baisser !

salar uyuni captain gini 4

Enfin, place aux typiques photos et vidéos où tous jouent avec les perspectives. Les guides sont pratiquement devenus des photographes professionnels et peuvent vous donner des idées bien drôles. Petit aperçu du délire de notre guide à la fin de la vidéo plus bas.

salar uyuni captain gini 3

Attention aussi à bien vous protéger avec de la crème, car on bronze aussi bien par en haut avec le soleil mais aussi d’en dessous à cause de la réverbération sur le sel. J’ai même pris un coup de soleil sous le menton… haha.

En dehors du Salar, que faire à Uyuni ?

Uyuni est réputée pour son cimetière de train. En effet, la Bolivie est assez fière de son système de chemin de fer qui servait notamment pour le transport des minerais. A Uyuni, on retrouve des traces de cette époque avec des locomotives et wagons d’antant.

salar uyuni captain gini 2

C’est un lieu plutôt original qui vaut la peine d’être vu. Baladez-vous au milieu des ruines de locomotives et mettez-vous dans la peau d’un chauffeur de train !

 salar uyuni captain gini 1

A Uyuni, où manger pas cher !

Pour éviter de manger au prix fort une simple pizza et pas la meilleure, vous pouvez vous rende sur la Place des Armes. De nombreuses rôtisseries locales ouvrent leurs portes le soir et vous permettront de manger pour quelques sous un bon morceau de viande cuit au feu de bois avec les boliviens.

Pour le midi, une bonne soupe et un ragoût de viande au fond du marché central, au milieu des poulets et des légumes.

Pour voir la vidéo, c’est ici…

 

Vous avez aimé ce post? Épinglez-le pour plus tard ou laissez-moi un message dans les commentaires ci-dessous!

Uyuni du sel des trains et le désert…

Laisser un commentaire