Amérique du SudPérou

Les terrasses Incas, agriculture et acclimatation

By 30 décembre 2015 juillet 13th, 2019 No Comments

Les Incas ont créé un type d’agriculture particulier afin d’acclimater les plantes. En effet, les villages étant situés dans les montagnes, il leur fallait trouver un moyen de nourrir tous les habitants et ce, tout au long de l’année.

Terrasse de Pisac CaptainGini

Les terrasses sont retenues par des murs dont l’épaisseur permet d’emmagasiner la chaleur. Plus la terrasse est étroite, plus la terre est chaude. Cela permettait donc la culture de plantes tropicales en altitude. A contrario, les terrasses plus larges étaient faîtes pour la culture de plantes qui aiment les climats tempérés.

Par exemple, le coca et le quinoa sont des plantes qui poussent, à l’origine, respectivement dans la jungle et sur la côte. Les incas les ont ramené dans les Andes et ont permis leur culture grâce à leur système d’acclimatation des plantes.

On peut compter jusqu’à 20 microclimats différents.

La forme des terrasses, carrée ou circulaire, ne dépend simplement que de la courbe de la montagne que les incas ont suivie. De plus, ce système de terrasse permet de protéger la montagne de l’érosion.

On peut observer ses spectaculaires terrasses dans la vallée sacrée autour du Cusco notamment à Pisac, Ollantaytambo et Moray (en cercle).

moray captain gini

 

Vous avez aimé ce post? Épinglez-le pour plus tard ou laissez-moi un message dans les commentaires ci-dessous!

Les terrasses Incas agriculture et acclimatation

Laisser un commentaire