AsieThaïlande

Les ombrelles de Borsang

By 8 février 2016 juillet 13th, 2019 No Comments

A 8 kilomètres de la ville de Chiang Mai en Thaïlande, vous trouverez une petite ville (vraiment petite!) appelée Borsang qui est réputée pour la fabrication d’ombrelles en papier. On y croise quelques touristes, mais rien à voir avec les autres temples et activités dans la région de Chiang Mai ! De quoi faire une visite instructive, agréable et qui régale les yeux.

ombrelle borsang captain gini11

A Borsang, on visite les fabriques et on fait du shopping ! Véritables artistes, vous aurez le plaisir de voir ces hommes et femmes à l’œuvre qui transforment un bout de bambou en une magnifique ombrelle de papier, peinte à la main.

Les étapes de fabrication des ombrelles

Faîtes de bambou et de papier, la fabrication d’ombrelles est un vrai travail d’artisanat. Pour obtenir une seule ombrelle, il n’y a pas moins de 10 postes différents ! Voici en image les grandes étapes de fabrication de celles-ci.

ombrelle borsang captain gini10

1. Coloration du papier dans des bains de teinture avant de les mettre sous presse

ombrelle borsang captain gini9

2. Fabrication du manche et de chaque pièce de l’ombrelle

ombrelle borsang captain gini8

3. Taille des baleines, perçage et enfilage

ombrelle borsang captain gini7

ombrelle borsang captain gini6

4. Assemblage des baleines et fixation sur la partie supérieure de l’ombrelle

ombrelle borsang captain gini5

5. Encollage du papier sur l’armature en bambou

ombrelle borsang captain gini4

6. Séchage des ombrelles au soleil

ombrelle borsang captain gini3

7. Découpe du papier superflu, pliage des ombrelles et fixation à l’aide d’élastiques pour les maintenir fermées

ombrelle borsang captain gini2

8. Peinture à la main des motifs sur chaque ombrelle (fleur, paon, formes géométriques, …)

ombrelle borsang captain gini1

La fabrication en vidéo

La ville de Borsang

Quel que soit le transport choisi pour vous y rendre, vous arriverez à l’entrée de la ville, sous la grande porte. Tout de suite sur la droite se trouve la plus grande fabrique où les cars de touristes ont leur propre parking ! Il y a donc foule et un grand showroom où les prix sont multipliés par 5 en comparaison avec les autres boutiques de la ville.

Je vous conseille de la faire en dernier mais de ne pas l’écarter du programme car on y découvre véritablement tout le processus de fabrication des ombrelles, dans les moindres détails.

guide voyage captain gini5

Commencez donc par l’artère principale de Borsang et entrez dans chacune des fabriques que vous verrez. Les habitants de cette ville sont particulièrement accueillants et vous montreront avec plaisir leur travail. De plus, vous trouverez peut-être à acheter des ombrelles, des peintures ou encore des éventails à des prix défiants toute concurrence !

Comment y aller au moins cher (et aussi rapide !)

Pour se rendre à Borsang, il vous suffit de prendre les camionnettes blanches (pas les rouges !) depuis le marché de Warorot dans le quartier chinois de Chiang Mai. Il vous en coutera 15 baths (40 cts €) par personne.

La camionnette peut compter jusqu’à 10 personnes (voir 11 si l’on s’assit avec le chauffeur!). Il vous suffit de le héler lorsque vous en voyez, montez dedans et guettez votre point d’arrivée à Borsang (demandez au chauffeur, cela sera plus simple!). Lorsque vous souhaitez que le chauffeur s’arrête, appuyez sur l’interrupteur.

Pour le retour, hélez une camionnette blanche sur le trottoir inverse.

Bonne ballade !

 

Vous avez aimé ce post? Épinglez-le pour plus tard ou laissez-moi un message dans les commentaires ci-dessous!

LES OMBRELLES DE BORSANG

Laisser un commentaire