Amérique du NordUSA - États-Unis

Nouvelle-Orleans, visite des marais en Hydroglisseur, Louisiane

By 7 août 2019 No Comments

Savez-vous ce que j’ai préféré dans tout ce que j’ai vu et fait pendant mes deux mois de road trip aux Etats-Unis ? Faire de l’hydroglisseur dans les Bayous de Louisiane, à côté de la Nouvelle-Orléans.  C’est grisant, c’est beau, c’est déroutant et l’adrénaline est à son comble.

bayou new orleans louisiane captain gini3

C’est donc un jeudi, après avoir réservé par téléphone quelques jours avant pour être sûre d’avoir de la place, que j’ai roulé à 35km de la Nouvelle-Orléans vers les Bayous de Barataria. J’ai choisi la compagnie Louisiana Tour Company mais il en existe d’autres. Je voulais également un nombre limité de personnes avec moi et une vraie ballade à pleine vitesse, pas à bord d’une sorte de bateau bondé de monde, quitte à payer un peu plus cher pour une expérience hors du commun.

Lorsque je suis arrivée au bord du Bayou, dans le Parc National Jean Lafitte, je me suis sentie à des milliers de kilomètres de la Nouvelle-Orléans. J’ai annoncé mon arrivée, payé les 75 USD$ demandés et rejoint les 5 autres personnes de mon groupe. Il y avait une famille de trois et un couple. J’étais la seule “en Solo” du groupe, ce qui m’a permis d’avoir la place à côté du chauffeur, en hauteur, qui domine sur l’hydroglisseur, le pied! J’aurai pu m’asseoir avec les autres… mais vous imaginez bien que j’ai sauté sur l’occasion.

Après avoir ajusté nos écouteurs antibruit jaune “flashi”, nous sommes montés à bord de notre hydroglisseur et avons glissé vers les marécages troubles.

Notre guide et pilote nous a montré des alligators pratiquement tout au long du tour. Parfois, il a dû les appâter et devinez avec quoi? Des marshmallows… (Les gators pensent que les guimauves sont des œufs qui sont leur collation préférée). Pas très éthique sur ce point-là !

Sur la fin du tour, on a même pu toucher un croco de plus de 300 kilos facile. Le guide nous a expliqué qu’il était aveugle, et donc que les locaux le nourrissaient. De ce fait, il était toujours au même endroit, venait vers les bateaux lorsqu’il sentait les vibrations et était plutôt docile. Mais pour tous les autres, et bien, attention aux doigts, animaux sauvages en liberté 😊.

 

 

Beauté naturelle unique

La ballade est divisée en deux parties en somme, l’aller et retour à pleine vitesse, ça décoiffé sérieusement ! C’est difficile d’expliquer ce que l’on ressent sur l’hydroglisseur, qui surfe littéralement sur l’eau en se balançant fortement à chaque courbe serrées. C’est une sensation unique.

Ensuite, on se rends dans la partie marécageuse du bayou, entourés de cyprès gris qui dégoulinent de petites quantités de cette mousse espagnole sans racine. Notre pilote a habilement dirigé l’hydroglisseur en métal à travers le labyrinthe, tournant à l’occasion pour signaler certaines caractéristiques du paysage si particulier.

 

Au fur et à mesure que nous avançons dans les marais, nous tournons et tournons et perdons tout sens de l’orientation – à l’exception du pilote, bien sûr. On y a croisé une quantité incroyable d’animaux et les alligators ne sont pas les seuls que vous pouvez vous attendre à voir lors d’une visite des marais de la Louisiane. Des oiseaux, une dame blanche, splendide!, Encore des alligators, des ratons-laveurs, des aigrettes, des hérons blancs, des tortues et plus encore.

On nous a dit qu’il y avait des serpents dans les arbres et même si je gardais les yeux ouverts, j’ai eu peur qu’ils ne tombent sur nous ! Mais nous n’en avons pas vu.

Les racines des cyprès s’étendent hors de l’eau, ce qui ajoute à l’aspect particulier du marais. La végétation marécageuse unique et la lumière du soleil rougeoyante à la surface de l’eau ont rendu tout magnifique. C’était serein et apaisant de descendre les eaux du marais alors que le soleil brillait d’une lumière tachetée à travers les arbres.

Tout au long du tour, le guide nous explique tout sur tout, la vie de chaque animal que l’on rencontre (et il y en a un paquet!), la flore, le bayou en lui-même et son histoire, et d’autres plus drôles et loufoques, c’est passionnant.

Vers la fin, le pilote a sorti sa petite glacière, non pas pour nous proposer une bière bien fraîche mais pour nous montrer son bébé alligator qu’il nous a déposé dans les mains. Sur le coup, j’ai plutôt été amusée, voire toute contente, puis j’ai vite pris conscience que ce petit bébé devait se taper le voyage toute la journée et tous les jours dans sa boîte hermétique dans le bruit monstrueux des moteurs de l’hydroglisseur… Bref, j’ai essayé de ne pas trop réfléchir pour ne pas gâcher la visite (vous êtes aux USA!!) !

Globalement, la visite de ces bayous a été une expérience de voyage incroyable que je n’aurai pas voulu manquer pour rien au monde. J’ai tellement aimé que j’y suis retournée le lendemain !

Astuces de voyage dans les Bayous

Les alligators sont plus actifs pendant les périodes les plus chaudes de l’année et le feuillage des arbres sont plus vert et plus luxuriant.

Conseils de photographie des Bayous

Apportez un objectif “long” pour les photos d’animaux sauvages et un objectif grand angle pour le paysage. Tenez-vous bien ainsi que votre caméra (attachées avec une sangle et mousqueton) lorsque le bateau décolle. La vitesse soudaine pourrait vous prendre par surprise !

 

Avez-vous déjà visité les Bayous?

Vous avez aimé ce post? Épinglez-le pour plus tard ou laissez-moi un message dans les commentaires ci-dessous!

Nouvelle Orleans visite des marais en Hydroglisseur Louisiane

Laisser un commentaire