Panier

EuropeItalie

Les Souterrains de Naples – Découvrez l’histoire

Caché dans les ruelles de la vieille ville se trouve la visite souterraine de Naples. En descendant les escaliers vers un autre monde, vous oubliez rapidement le chaos de la ville, la chaleur du jour et le temps qui passe.

souterrain naples captain gini14

Malgré de nombreux tunnels, il n’y a qu’une petite partie du sous-sol enterré

Après être devenue plus familière avec les méandres de la vieille ville, j’ai fini par faire la visite des souterrains de Naples. À côté de l’église en construction et dans la rue d’une autre pizzeria populaire “Sorbillo”, j’ai trouvé l’entrée en bas de la petite ruelle de la place San Gaetano 68.

À mon arrivée, un guide m’a dit que la visite en anglais se déroulerait à 14 heures. (ils sont proposés toutes les deux heures de 10h à 18h). Mais comme je ne voulais pas attendre et que je comprends l’Italien, j’ai fait la visite de 11h, dans la langue de l’amour, avec les touristes italiens. On paie en espèces (10 euros) directement à l’entrée en commençant la visite.

En descendant une centaine de marches (on peut sentir le froid à chaque pallier), les excavations étant quarante mètres plus bas, on arrive dans une salle pour une visite d’une durée d’1h20.

Apprendre que les tunnels d’origine avaient été des aqueducs puis utilisés pendant la seconde guerre mondiale et finalement devenu un dépotoir a été fascinant. On marche littéralement dans l’histoire de Naples à la fois d’un point de vue architecturale mais également dans la vie quotidienne de la “poubelle” (nom qui décrit bien la “propreté” inexistante de la ville).

Malgré de nombreux tunnels, il n’y a qu’une petite partie du sous-sol enterré

Au cours de votre promenade, une expérience scientifique vous est présentée pour voir si des légumes ou des plantes peuvent pousser dans le sol sans le soleil (elles prennent l’humidité du froid qu’il y a à l’intérieur des souterrains). Pour l’instant, l’expérience n’a pas abouti. Les plantes ont l’air d’avoir bonne mine, mais en réalité, elles ne s’en sortent pas bien sous terre.

Il y a quelques plafonds bas et de nombreux espaces réduits. Si vous êtes claustrophobe, ce n’est pas du tout une visite faite pour vous. Pendant la promenade, j’ai dû me tourner de côté plusieurs fois et utiliser une bougie pour passer dans les tunnels, car nous étions entre deux pans de mur. Après ces passages étroits, on se dirige vers un réservoir d’eau pour voir les restes d’aqueducs.

Je me suis demandée comment les guides présentaient la chose aux personnes en vrai surpoids à l’entrée ; car clairement, le tunnel est plus qu’étroit ! Le site Web ne mentionne pas ces petits espaces, alors soyez-en conscient.

Nous avons vu une bombe larguée et il y a maintenant des objets et représentions conçus pour aider à raconter l’histoire des excavations pendant la guerre.

Quelques personnes ont choisi de ne pas faire le deuxième partie ayant un espace restreint et d’attendre notre retour. On nous a donné à chacun une bougie car l’espace est dans l’obscurité et nous avons dû se passer le mot à la moindre marche, au moindre trou… Après tout cela, nous avons été récompensés par la vue sur un réservoir d’eau limpide.

Une fois de retour au point de départ avec les bougies, nous sommes revenus au-dessus du sol (rappelez-vous la fraîcheur qui nous accueille en descendant les escaliers ? Et bien remonter ces escaliers dans la chaleur vous épuisera !).

La suite de la visite dans une maison

La visite continue au coin de la rue alors que notre guide nous emmène dans une petite maison (celle-ci est particulièrement intéressante car elle n’est pas tout à fait ce qu’elle prétend). En se promenant, on peut noter que cet appartement d’une seule pièce est un peu plus grand que la normale et qu’il s’agit en fait de deux propriétés. Ensuite, la guide déplace le lit grâce à un rail, laissant découvrir un passage secret qui mène directement à des escaliers pour descendre sous terre. Un rêve d’enfant ! La femme qui vivait ici avait une activité secondaire (illégale) intéressante dans le sous-sol, mais à l’origine… Il s’agissait d’un vieux théâtre.

Le Théâtre

En montant les marches dans le sous-sol, on peut constater les différentes couches de roches et de briques des différents siècles / styles de construction. En suivant le cercle, on nous a dit que c’était l’arrière d’une salle de théâtre, probablement la zone où les artistes se sont préparés.

En marchant, on peut voir que le plafond de l’excavation est bas, c’est parce que c’est la maison de quelqu’un juste au-dessus ! On peut d’ailleurs voir la cuisine.

Lorsque vous sortez depuis le sous-sol par les escaliers vers l’extérieur, vous atterrissez dans la rue, au milieu des immeuble avec le linge qui sèche aux fenêtres et la vie napolitaine. Juste surréaliste.

Vous avez aimé ce post? Épinglez-le pour plus tard ou laissez-moi un message dans les commentaires ci-dessous!

LES SOUTERRAINS DE NAPLES – DÉCOUVREZ L’HISTOIRE

Laisser un commentaire