Préparatifs & Conseils voyage

Photo en voyage, quel matériel dans mon sac à dos ?

A l’instar des Japonais dont on se moque souvent, j’aime énormément prendre des photos. En voyage, chaque minute, on a envie de photographier l’instant. La roulotte avec ses poulets et canards suspendus par le cou, le tuk-tuk coloré et ses lumières clignotantes, un beau visage sur le marché, un lama ou un éléphant qui traverse la route. Tout est sujet à photo !

Materiel photo captaingini

Et quand on aime la photo et qu’en plus on fait un beau voyage, et bien on s’équipe même si on est pas professionnel. Alors voici une petite présentation de ce qui se trouve dans mon sac à dos et qui me sert à partager toutes ces images  avec vous chaque jour. C’est la partie la plus lourde et la plus encombrante de mon sac (environ 4 kilos tout compris, appareils, câbles et ordi) et il m’arrive certains jours d’avoir envie de ne plus les porter sur mon dos… Et puis, paf, un gamin au visage plein de vie s’approche de moi, et clic, je le prends en photo !

+ Lire Plus

Mes galères en tour du monde

Je suis de nature positive et ne retiens pas spécialement les mauvais moments. D’ailleurs, en voyage, les pires galères sont généralement celles qui deviennent de fabuleux souvenirs ensuite. Cependant, il y a de celles qui plombent un bout du voyage (un tout petit bout !). Alors voici mes galères en tour du monde.

IMG_8440

+ Lire Plus

La moustiquaire en tour du monde

Parmi toutes les questions que je me suis posée pendant les préparatifs de mon voyage, la question de la moustiquaire ne m’a pas lâché jusqu’à mon départ. Je n’arrivais pas à me décider. Est ce que j’en prends une ? Quelle forme? Comment vais je l’accrocher? Je ne peux décemment pas faire un trou dans le mur avec un crochet, si? Où est ce que je vais l’acheter?
Bref, beaucoup trop de questions pour une simple moustiquaire. J’ai eu beau chercher sur les blogs, les forums, aucune des réponses que je trouvais ne me satisfaisaient.

Moustiquairecaptaingini

Et puis j’ai fini par me dire. Allez j’arrête, je prends une moustiquaire la plus simple, la plus économe, imprégnée, des punaises et on verra bien. J’ai donc choisi ce modèle chez GoSport à 29,99 euros (pas la moins chère). Et même là, j’ai continué à me poser des questions…

Après un an, quel bilan pour cette fameuse moustiquaire ??

+ Lire Plus

Sans guide de voyage, comment je fais ?

Lorsque je voyageais sur de très courte durée, je m’équipais d’un guide papier que je gobais du début à la fin avant mon voyage et que je relisais sans cesse pendant celui-ci. Aujourd’hui j’ai du temps, élément essentiel il faut l’avouer, pour pouvoir voyager sans guide tels que le Lonely Planet ou le Routard.

sansguidecg

On pourrait croire alors que je passe sûrement à côté de sites à voir ! Que je ne trouve pas les bons plans pour manger ou boire un verre ! Ou encore que je perds du temps à chercher un bus ! Sans compter que je n’ai aucune connaissance sur l’histoire ou la culture locale !! FAUX, j’obtiens tout cela rapidement et de source encore plus sure et plus amicale que des pages de papier ou planquer derrière un écran !

Alors comment je fais ?

+ Lire Plus

Identité et paperasse en voyage

Quand on organise son tour du monde, la liste des préparatifs peut être vraiment longue. Chaque étape se fait certes avec évidence mais la question primordiale des papiers prend un temps fou.

Vous pourrez aisément racheter un pull, des épingles à nourrice ou une moustiquaire, mais refaire son passeport, ou sa carte de crédit, peut malheureusement être un vrai calvaire et vous pourrir littéralement le voyage.

Sécurité papier en voyage

Pour être sûre de ne rien oublier, on liste, on rentre dans des procédures, on copie, etc.

Voici donc mon recap de ce que j’ai fait avant de partir, et quelques précautions que j’applique à chacun de mes voyages. A vous ensuite de choisir ce qui vous correspond.

+ Lire Plus

Merci à tous les voyageurs !

Un an autour du monde, plus de 250 personnes avec qui j’ai partagé un diner, une simple visite ou plusieurs jours. C’est donc l’heure des remerciements, à vous tous dont j’ai croisé la route.

Merci pour votre gentillesse, les fous rires. Merci d’avoir participé à ce que ce voyage soit des plus merveilleux, merci de m’avoir raconté votre histoire, de m’avoir faire partager votre aventure. Merci pour ces beaux moments, ses soirées autour de bières et vins locaux, de mets délicieux. Merci pour les journées de randonnée, de vélo, de farniente, de plage, de plongée, de découvertes en tout genre. Merci pour les cadeaux et le soutien.

Et surtout, merci d’avoir partager une vision du monde unique, celle de voir plus loin !

mosaicmerciCG

+ Lire Plus

Mon quotidien en tour du monde

Derrière de belles photos ou vidéos, à travers des paysages plus somptueux les uns que les autres et au delà de rencontres plus qu’enrichissantes, il y a un quotidien quand on voyage en sac à dos.
On aime ça sinon on ne le ferait pas. J’entends souvent des gens me dire « je ne pourrais pas vivre comme cela, seul… » et c’est vrai tout le monde ne peux pas où n’en a pas l’envie.

21 jours en Equateur, itinéraire

Alors voici mon quotidien, sans les agréments, seule avec mon sac à dos.

+ Lire Plus

Défi : Mon bonnet péruvien part en vadrouille

Avant de partir faire ce tour du monde, Matthieu, un autre ami voyageur m’a lancé le défi d’acheter un bonnet péruvien dans le pays où ils sont fabriqués (vous l’aurez devinez, le Pérou !) et de me prendre en photo avec dans la baie d’Halong au Vietnam.

1

C’est en quelques sorte un double défi car, au delà porter un bonnet quand il fait 30 degrés, il fallait donc que je me trimballe celui-ci dans mon sac à dos tout au long. Pour ceux qui voyagent léger comme moi, 200 grammes, ce n’est pas rien 😉

+ Lire Plus

La meilleure façon de visiter les sites les plus touristiques

Parfois j’aurai aimé vivre à l’époque où de nombreuses terres étaient encore inconnues. J’aurai été explorateur! Comme dans le film d’animation La Haut! j’aurai pu « explorer, l’inexploré ! ».

Mais voila, c’est quelque chose de pratiquement impossible aujourd’hui. Les plus beaux sites, naturels ou construits, sont aménagés, payants, touristiques. Ouverts, 7j/7 et toute l’année, des milliers de gens sont à vos côtés lorsque émerveillé, vous découvrez les yeux grands ouverts un site datant de l’Égypte antique, de l’époque pré-colombienne, incas ou encore de l’époque Ming.

Alors comment on fait ? On demande de fermer le parc rien que pour nous ? On râle toute la journée après les autres touristes qui doivent penser la même chose ? Non pas vraiment!

Voici donc mes astuces pour trouver un bon compromis, être seul sur des sites accueillant des milliers de visiteurs par jour et profiter à fond sans être pollué par les autres.

+ Lire Plus

Du temps pour soi en voyage… mais pas seulement

Je suis en escale à Londres, entre deux continents, deux cultures, depuis l’Amérique du sud jusqu’en Asie. Je suis si proche de ma terre d’origine et pourtant si loin. Parce que j’ai une pensée particulière pour mes amis qui sont restés et qui travaillent dur tous les jours sans trop lever le nez. Et enfin, parce que même en tour du monde on peut parfois se sentir fatigué.

Pour toutes ses raisons, voici mon top 5 des petits riens à faire pour souffler un peu dans la jungle urbaine entre deux rendez-vous et se croire « comme en tour du monde ».

+ Lire Plus

1 2 3