Ping Pong Show ou instant glauque à Patong

Entourée de mes deux copines pour une soirée sur la célèbre rue piétonne de Patong, nous sommes allées avec entrain au milieu des lumières. Gogo bars dans tous les coins où les filles dansent sur les podiums ou « sur les clients » et où l’alcool coule à flot. Par curiosité, nous nous sommes laissées aller et avons fait l’expérience du Ping Pong show, honte à nous!

IMG_3130

Attention, article glauque, à ne pas lire aux enfants si vous ne voulez pas devoir répondre à des questions gênantes !


Sur Bangla Road, la nuit, c’est la folie! LA rue de fête de Patong est complétement bondée et extrêmement bruyante. On vous présente tous les 2 mètres, une pancarte proposant des seaux d’alcool, des consommations gratuites pour les filles, ou des entrées dans les boites de nuit. Et bien entendu, on vous suggère le célèbre Ping Pong show.

IMG_3135

Il y des travestis au milieu de la rue, des vendeurs de cigarettes, des prostituées, la police, des mendiants et bien sûr, des touristes en groupes de jeunes, en couple, en famille ! C’est une gigantesque foire organisée où vous ne pouvez absolument pas espérer ne rien dépenser.

IMG_3128

On s’est fait accoster pas moins de 20 fois en 10 minutes simplement pour le Ping Pong Show. On est trois nanas ! Cela ne devrait pas être un truc de gars ? Ok merci pour le cliché, mais une fille qui te présente son intimité en pleine face quand tu sais comment elle est traitée, etc…, on ne peut pas dire que cela soit une expérience à écrire sur ta liste des trucs impératifs à faire !

Le programme doit différer d’une boite à une autre (quoique je n’en suis pas sure!). Un peu réticentes mais tout de même curieuses, nous avons quand même décidé d’aller voir. Le show est gratuit mais le prix des consommations est multiplié par 10 facile. Il vous en coutera alors bien 800 baths une bière quand celle-ci ne vaut généralement pas plus de 80 baths.

On arrive dans un bar tout ce qu’il y a de plus normal où trône une scène en son centre. Les photos, téléphones, caméras sont interdites. Désolée pour ceux qui ont cru qu’ils allaient pouvoir se faire une session voyeurisme !

Les filles débarquent pied nu, sans talon haut, sans paillette. Elles sont nues, sans grâce, elles sont vieilles, pas jolies. On est loin de la belle danseuse de bar thaïlandaise ! Elles ne sont même pas sexy. Elles montent sur scène d’un pas assuré, un visage blasé de celle qui font la même chose quinze fois par soir, 7 jours sur 7!

Et là, ça y est, le spectacle commence ! C’est un défilé de mini show de 3 à 4 minutes chacun. Les filles arrivent, s’assoient, se penchent en avant, les fesses tournées vers vous pour expulser tout un tas de trucs assez incroyables et terrifiants de leur intimité. Lame de rasoir, ruban, oiseaux, tortues, poissons, tout y passe. Il y a celle qui vous tend un ballon de baudruche, se couche devant vous et lance une fléchette (pas avec ses mains, hein !) et éclate le ballon. Il y a celle qui tire une ficelle qui n’en finit pas où sont accrochées des aiguilles de couturière ou encore celle qui introduit de l’eau et en ressort une sorte de liquide marron qui pourrait laisser penser qu’il s’agit de cola.

Le programme dure une heure, et ensuite cela recommence à zéro et vous devez repayer une nouvelle consommation à 800 baths minimum.

Les hommes pour la plupart en groupe, amassés autour du bar sont bourrés, l’œil vitreux, excités d’être ici et par les filles. Certains montent carrément sur scène pour essayer de les toucher et dansent avec elle. Le gars en charge de la sécurité regarde à peine de loin, assis sur sa chaise où il baille.

C’est un spectacle affligeant. Mais vu le nombre de ping pong show que l’on présente dans cette rue, c’est un business bien rodé et qui tourne !

Question

Bien que peu excitée par ce spectacle (ou devrais-je dire ce sabotage) et en voyant autant d’objets dangereux que les filles extirpent de là où vous savez, sans compter les animaux vivants qui pourrait mourir étouffés (non on ne rit pas !), on s’est demandé comment cela été possible. Surtout qu’elle recommence encore et encore toute la soirée. La réponse, une capsule dans laquelle elles peuvent insérer ce qu’elles souhaitent. On imagine alors toutes les possibilités !

Bémol

Cet article se déroule à Patong, Phuket, Thaïlande, un lieu précis donc. On retrouve ce genre d’endroit certes dans d’autres régions du pays mais aussi ailleurs dans le monde. Alors ne faites pas un amalgame en lisant ceci et ne faites pas comme tous ceux qui pensent que la Thaïlande ce n’est que cela. Il y a aussi une culture très riche, des monuments/temples splendides, une histoire sacrée et des gens adorables qui travaillent autrement que dans le monde de la nuit.

A bientôt sur le blog !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *