De la Thaïlande au Laos par la frontière terrestre

Je me suis rendue au Laos en passant la frontière terrestre au nord de la Thaïlande, depuis Chiang Rai. Je vous raconte le bus, les paysages, comment cela se passe. Un passage tout simple, une frontière plus que facile à passer !

DSC_3794

Au départ de Chiang Rai, j’ai pris un bus pour me rendre à Bokeo, la dernière ville thaïlandaise frontalière avec le Laos. 220 baths (5,50 €) le trajet.

DSC_3799

Il y a deux bus dans la journée. L’un part à 10h du matin et l’autre à 16h. Il faut compter environ 3h30 pour arriver à Huay Xai, de l’autre côté de la frontière, la ville où l’on embarque pour descendre en bateau sur le Mekong jusqu’à Luang Prabang.

La route empruntée borde les rizières, les formations rocheuses en pain de sucre qui rappellent la baie d’Halong au Vietnam. On passe également au milieu de la forêt et de villages dont les maisons en bois retracent les décors de toute l’Asie du Sud-Est ancienne !

On arrive ensuite au poste frontière thaïlandais pour tamponner sa sortie du territoire. On vous demande si vous avez bien tout ce qu’il faut pour votre entrée au Laos telles que les photos ou encore des dollars… Si vous n’avez pas ce qu’il faut, ils se feront un plaisir de gagner encore quelques sous pour vous les faire !!

20141228_121206

Sachez que vous pourrez échanger votre monnaie contre des Kiats (monnaie Laossienne) à votre arrivée à la frontière.

Ensuite, tout le monde remonte dans le bus. Direction la frontière du Laos à environ 3 kilomètres. On passe sur un pont ultra moderne. Au milieu, vous passez d’un pays à l’autre. « Welcome in Laos » ! On y est.

Tout le monde descend à nouveau du bus pour rejoindre le bureau d’immigration dédié au « visa à l’arrivée ». Le passage est très facile. On vous demande de remplir deux formulaires, celui du visa, et celui de l’immigration entrée/sortie (le même quand vous auriez à l’aéroport !), de présenter une seule photo et les 30 dollars du coût du visa. Cerise sur le gâteau, il vous en coutera 1 dollars de plus si vous passez la frontière un week-end ou un jour férié !!

DSC_3803

Et voilà, c’est fini. Tout le monde remonte dans le bus pour les quelques kilomètres restant vers la ville de Huay Xai. Le bus vous dépose à la gare routière. Il faut prendre un tuk-tuk ensuite pour aller dans le centre à environ 5 ou 6 kilomètres.

En passant la frontière par vous-même, vous arriverez à Huay Xai trop tard pour monter à bord des Slow Boat en direction de Luang Prabang car ils partent à 11h du matin. Il vous faudra passer la nuit sur place. Pas d’inquiétude, de nombreuses guesthouses et hôtels sont situés près de l’embarcadère.

Autre alternative : A Chiang Rai (et même à Chiang Mai), les agences de voyages proposent des tours combinés bus + bateau jusqu’à Luang Pragang, pour environ 1500 baths, mais c’est la course depuis 6h le matin. En revanche, cela vous évite de passer la nuit à Huay Xai. Beaucoup moins authentique mais cela peut être intéressant pour les touristes qui n’ont pas trop de temps !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *