Identité et paperasse en voyage

Quand on organise son tour du monde, la liste des préparatifs peut être vraiment longue. Chaque étape se fait certes avec évidence mais la question primordiale des papiers prend un temps fou.

Vous pourrez aisément racheter un pull, des épingles à nourrice ou une moustiquaire, mais refaire son passeport, ou sa carte de crédit, peut malheureusement être un vrai calvaire et vous pourrir littéralement le voyage.

Sécurité papier en voyage

Pour être sûre de ne rien oublier, on liste, on rentre dans des procédures, on copie, etc.

Voici donc mon recap de ce que j’ai fait avant de partir, et quelques précautions que j’applique à chacun de mes voyages. A vous ensuite de choisir ce qui vous correspond.

Quels papiers / administratif

Voici dans un premier temps, les papiers que j’ai avec moi : Passeport, permis de conduire international et national et carnet de vaccination ; et les documents importants : billets d’avion TDM et ordonnance.

Permis, passeport, tous les papiers utiles en voyage

Quelques conseils en vrac

  • S’assurer que son passeport ne contient pas trop de pages utilisées car certains pays demandent parfois que deux pages vierges se suivent ou ce genre d’ineptie. On pense à l’Inde par exemple.
  • Vérifier les dates de son passeport en gardant en tête que celui-ci doit avoir encore au moins six mois de validité au retour. La plupart des pays où un visa est nécessaire pose cette condition.
  • Permis de conduire international et national (l’un ne fonctionnant pas sans l’autre). Se reporter à mon article Conduire à l’étranger.
  • Carte bancaire en double. Par précaution, il est préférable de s’en faire faire une deuxième. Si la première est volée, perdue, piratée, ou que sais-je encore, vous aurez toujours la deuxième pour vous sauver le reste du voyage. N’oubliez pas le code !
  • Bien vérifier aussi la date de validité des cartes bancaires. Sachez que celles-ci sont renouvelées un mois avant la date de fin. Par un calcul très savant, il faut donc avoir une carte valide un mois de plus que la date de retour (au minimum).
  • Lors de votre voyage, si vous faites escale sur le territoire américain ou avez prévu carrément d’y faire un bout de chemin, il vous faudra faire la demande ESTA (Electronic System for Travel Authorization).

Précautions avant de partir

  • Faire faire quelques photos d’identité. Il est possible d’en faire à peu près partout et même dans certains postes-frontière mais c’est parfois plus couteux qu’en France car les douaniers en profitent. Pour la quantité à prévoir, cela dépendra du nombre de pays que vous traverserez.
  • Faire des copies de tous vos papiers en plusieurs exemplaires. Quand je voyage, j’ai toujours sur moi, et facilement accessible, la copie de mon passeport que je présente quand on me le demande. Si mon interlocuteur veut voir mon vrai passeport et que je ne le sens pas, je dis que je ne l’ai pas, et que la copie suffit. De ce fait, j’ai plusieurs copies pour pouvoir les changer quand elles sont trop usées.
  • Scanner et s’envoyer par email tous ses papiers, ordonnance, billet d’avion, codes, etc. Si possible, les envoyer également à quelques personnes de confiance qui pourront vous aider en cas de besoin.
  • Pensez à vous envoyer par email les numéros utiles ET ceux de vos amis et famille.
  • Pour les très organisés, ou les très anxieux : vous pouvez emporter la liste des médecins et hôpitaux des capitales des pays à visiter, la liste des ambassades et consulats par pays ou même la liste de toutes les banques et DAB dans chaque pays !

Sécurité pendant le voyage

  • Je garde toujours en vue mon passeport.
  • J’ai toujours un billet un peu plus gros dans mon porte-monnaie afin de le donner si on me vide les poches.
  • J’ai sur moi une réserve de liquidité au cas où aucun distributeur, banque ou carte ne pourraient être utilisés. Par exemple en Birmanie, seules les liquidités en parfait état sont acceptées et les distributeurs sont rares.
  • Enfin, j’utilise bien évidemment chaque jour (ou presque), une pochette secrète que je porte sous mes vêtements. Ça donne un peu chaud, mais finalement on s’y habitue.
  • Prévoir ses propres cadenas pour fermer vos portes de chambre, porte de coffres, etc. Il vaut mieux avoir un cadenas à code, pas besoin de se trimballer la clé !

pochette achée pour son argent en voyage

Bon à savoir

  • Certaines banques tel que HSBC, sont internationales et permettent le retrait sans frais à l’étranger à condition d’utiliser leurs distributeurs. On dirait une belle accroche pub ! Bref !

Si l’on quitte un pays ayant des distributeurs de la banque en question pour se rendre dans un pays qui n’en possède aucun, on pense alors à retirer une somme d’argent utile avant de quitter le pays. On évite ainsi les retraits et frais des autres banques. Un bon bureau de change fera ensuite l’affaire.

  • Pour ceux qui partent comme moi sans forfait téléphonique et donc sans numéro de téléphone, vous pourrez rencontrer quelques difficultés à payer sur certains sites en ligne qui demande une vérification par code envoyé justement sur votre numéro de téléphone. Vive l’esclave connecté et adieu vos petites emplettes !

Petite astuce qui fonctionne une fois sur deux. Sur la page de vérification par code, il suffit de cliquer dans le texte. Un page s’affiche alors et vous propose d’autres possibilités de vérification. La dernière possibilité est de prévenir sa banque quelques jours avant la transaction et leur demander de changer la code de vérification. Beaucoup moins secure puisque le code devient votre date de naissance…

Et vous, quelles astuces avez-vous pour voyager sans souci administratif ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *