Khao San, entre tourisme, backpack et lieu privilégié

Après avoir fait de Bangkok ma ville de transit pour mon périple en Asie et être revenue plus d’une dizaine de fois dans le quartier de Khao San pour y dormir, il fallait bien que j’écrive un petit article de ce quartier touristique où les Farang* sont comme chez eux.

20140927_125250

Tourisme, avantages, où manger et dormir à Khao San Road, c’est ici !

Khoa San, c’est le quartier des backpackers. On y croise même encore quelques vieux hippies coiffés de magnifiques dreadlocks. Même si on est bien loin de la Thaïlande typique, c’est le lieu de rendez-vous des petits budgets, mais pas que !

20140927_125209

On y trouve absolument tout. Amateurs de shopping, vous allez vous régaler ! Stand de fringues bien que chaque boutique propose la même chose que son voisin, échange et vente de livres d’occasion, matériels pour le routard (sleeping bag, moustiquaire…). On y fabrique même de faux papiers (carte étudiante, carte de presse, permis de conduire) pour 1000 baths !

20140927_125126

20140927_201057

La nuit à Khao San

Rue piétonne, bruyante et bondée de monde, la nuit est le moment de se mettre à table, de boire un ou plusieurs verre, d’écouter de la musique live ou encore de se faire masser.

20140927_201153

Vous trouverez également de nombreux bars pour faire la fête. Alcool à gogo, on vous propose à tout va des buckets, des ping pong shows, des filles. De nombreux lady boys vous sourient, les tuk tuk veulent tous savoir où vous vous rendez et les tailleurs indiens échangeront avec vous quelques mots dans votre langue.

20140927_202620

En face, le Village Rambuttri, méandre de petites rues éclairées de lampions et lumières tamisées vous plongent dans une atmosphère plus reposante. On y retrouve les même shops mais en moins grands nombres. Ici, pas de bars où la musique vous éclate les tympans mais plutôt des lieux lounges éclairés à la bougie.

20140927_195425

Où manger

Côté nourriture, vous aurez là encore un grand choix entre les restaus qui servent à l’européenne, les traditionnels thaï ou encore les stands à roulette de brochette ou de padthai.

20140927_123247

Si vous êtes plus téméraire, vous pourrez également vous délecter de mygale, scorpions ou vers en tout genre. Bien que trés touristiques, n’hésitez pas à tenter l’expérience !

20140927_200030

Mon endroit favori pour manger bien et pas cher est Magic Thaï Food. Les plats sont copieux pour 40 à 50 baths. Le propriétaire est un magicien (avec des cartes) qui a même pratiqué à Vegas. Il fait des tours à chaque table toutes la soirée. Un bon moyen de vous occuper en mangeant si vous voyagez seul(e).

20140927_195621

Ou dormir

Sur Khoa San Road, les prix sont un peu plus élevés qu’alentour. Je préfère généralement loger à Rambuttri Village ou l’on trouve des chambres désuètes certes mais à des prix défiants toute concurrence. Je n’ai d’ailleurs riens trouvé d’égale dans un autre quartier de Bangkok ! De 150 à 300 baths avec ou sans sdb, wifi et au ventilateur.

Attention, je vois souvent des avis négatifs sur le web concernant ce type d’établissement spécifiant que le personnel n’est pas sympa, que c’est sale, petit, trop chaud, que la literie est dur comme le sol, etc ! Vous payez une chambre 150 baths soit 3,50 euros ! Alors si vous espérez la piscine, le jacuzzi et les petits savons tous les matins sur votre oreiller, il faudra repenser votre budget. On a le logement du prix que l’on paie.

Cependant, pour s’assurer d’avoir un endroit propre (c’est le minimum), je vous conseille de ne pas réserver à l’avance car la plupart des bonnes guesthouses pas chères et bien tenues ne sont pas sur Hostelworld ou Booking ! Celles présentes en revanche, sont généralement assez médiocres. Alors pour éviter les mauvaises surprises, faites votre recherche sur place. Tout est tellement concentré que vous n’aurez aucun mal à trouver !

Un emplacement de choix

Et pour couronner le tout, Khao San, c’est aussi un emplacement pratique. Situé au nord du vieux quartier, vous serez à proximité de la plupart des lieux à visiter tels que le Wat Pho, le Grand Palace, le Wat du Bouddha d’émeraude, les Klongs en long boat ou encore le Wat Arun. Vous pouvez aussi vous promener alentours et voir le marché aux amulettes, le marché au fleur, etc. Retrouvez les principales choses à visiter sur Bangkok ici.

Comment y aller

Depuis le centre ville, vous pouvez vous y rendre en taxi pour environ 80 baths.

Pour les plus petits budgets, rendez vous à Victory Monument accessible en BTS (le métro aérien de Bangkok). De là, prenez le bus 157, 503 ou 507 pour la somme de 11 ou 13 baths. Dites à la personne en charge des tickets que vous vous rendez à Khao San Road, elle vous dira quand descendre. A Bangkok, on paie directement dans le bus selon la destination.

Le site bangkoktransit, traduit en français et le site officiel des transports locaux de la ville. Vous pourrez facilement connaitre votre itinéraire et quelles lignes emprunter en sélectionnant votre destination.

*mot pour « les étrangers » en Thaïlande

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *