Jour et nuit dans la vieille ville de Hoi An

Beaucoup vous diront que Hoi An est sans doute la plus belle ville du Vietnam et ils n’ont pas tout à fait tord. Véritable vestige du passé, il est vraiment plaisant de s’y promener de jour comme de nuit. Les gens sont gentils malgré le tourisme qui règne.

DSC_8169

Si vous doutez d’y passer pendant votre périple au Vietnam, voici quelques détails sur la vieille ville qui vous feront changer d’avis.

Un peu d’histoire

La vieille ville d’Hoi An date du 15ième siècle et est inscrite au patrimoine de l’Unesco depuis 1985. Ce fut un des principaux ports marchands d’Asie et on y retrouve aujourd’hui toute la culture d’antan ainsi que l’influence des colonies (principalement chinoises et japonaises) au fil des siècles.

DSC_8262

La ville de jour

Le centre ville (vieille ville) est situé autour du fleuve Thu Bon. De nombreux bateaux stationnent sur les bords de la rive. Il y a les bateaux restaurants, les bateaux de transport pour les touristes, les barques à rames, les bateaux ferry pour les locaux et leur motos…

DSC_8223

DSC_8202

Les maisons couleur jaune d’œuf donnent un aspect de village. Chaque façade de maison, échoppe ou pagode est en bois foncé, sculpté. Les murs sont en brique et les toits en bateau rappellent les vielles maison chinoises. Des statues de dragon ou encore de fleurs ornent le haut des arrêtes des toits.

DSC_8243

DSC_8143

Des tuk tuk à vélo font leur pause en attendant le client.

DSC_8219

En s’éloignant légèrement de la vieille ville, vous passerez dans des ruelles très étroites et vous pourrez observer la vraie vie locale. Les maisons sont ouvertes sur l’extérieur, les enfants jouent, le linge sèche partout. Les coqs et les oies circulent librement. Avec un peu de chance, on vous conviera peut à boire le café !

La ville de nuit

Le soir, toute la vieille ville devient piétonne. Seul les cycles ont le droit de circuler. Un calme règne au milieu des milliers de lanternes suspendues partout. Il y en a dans les arbres, sur les façades des maisons et même sur l’eau.

DSC_8299

Le pont principal est bordé de lanternes également et est tout illuminé avec des décorations de dragons et autres symboles. Des petites filles tentent de vous vendre des lanternes (1$) que vous devez disposer sur l’eau en faisant un vœu. Tous les magasins sont ouverts, pour la plupart vendeur de souvenirs, de vêtements ou de tableaux.

DSC_8284

DSC_8017

Les façades sont alors orangers, éclairées par les lumières de la ville. Le pont japonais est illuminé de bleu, rose, rouge et jaune. Des vietnamiens en tenue de soirée se font photographier devant en s’enlaçant comme des amoureux.

DSC_8040

C’est magnifique, presque magique. Pour en savoir plus sur les lanternes de Hoi An, c’est par ici !

Tous les budgets

Hoi An est une ville touristique, vraiment !, avec des magasins de souvenir et des agences de tours organisés partout. Cependant, inscrite au patrimoine de l’Unesco, la ville est forte de culture et a su conserver son authenticité. C’est un beau mélange entre passé et présent ! De ce fait, il y en a pour tous les budgets, même si cela tends bien souvent vers des prix élevés.

Peu nombreuses sont les guesthouse mais vous trouverez des dortoirs dans pratiquement tous les hôtels ou de mignonnes petites chambres dans des homestays à l’accueil très convivial. Pour 4 euros, vous vous en sortirez.

Idem pour manger. Il existe bien entendu un nombre impressionnant de restaurant chers qui proposent aussi bien les spécialités locales (ici le Cao Lau) que de la cuisine occidentale. Mais les typiques gargotes vietnamiennes ou même le marché central raviront les backpackers à petits budget qui pourront se nourrir pour moins d’un euros par repas.

Bonus, vous trouverez facilement de la bière fraiche pour 3000 dongs sur les rives du fleuve. Une bière à 10 cts, cela laisse entrevoir des soirées arrosées !!

Entrée payante ou gratuite ?

J’ai lu dans de nombreux forums des avis contraires concernant l’accès à la vieille ville de Hoi An. Faut-il payer ou non ? A vrai dire, ce n’est pas obligatoire. Vous avez la possibilité de faire la visite sans débourser un centime.

Cependant, sachez que l’argent récoltée avec la vente des tickets permet de participer à l’entretien et à la restauration de cette partie de la ville, inscrite au patrimoine de l’Unesco. De plus vous devrez présenter le ticket pour visiter certains sites telle que la maison de Phung Hung ou encore celle de Tan Ky. Le prix d’entrée coûte 120 000 dongs pour les étrangers et le billet est valable toute la durée de votre séjour.

Alors à vous de choisir de participer où non à la conservation de ce magnifique site.

2 Réponses à “Jour et nuit dans la vieille ville de Hoi An

  • A cet article nous pourrions rajouter un intérêt commercial pour faire une belle affaire pour un très beau costume en cachemire sur mesure fabriqué en quelques heures, et de belles robes en soie pour les femmes, tout ça à un tarif défiant toute concurrence … 🙂
    Merci Gini pour tes partages d’expérience 😉

    • Oui en effet Loïc, il y a d’excellents tailleurs sur place, et comme tu dis, à des tarifs défiant toute concurrence ! Environ 50 euros le costume sur mesure d’excellente qualité ! Evitez les trop grosses enseignes qui coutent plus chers pour le même travail !
      Merci Loïc pour tes encouragements 🙂

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *