Gastronomie du Pérou, petite ou grosse faim ?

Quand un chef péruvien et une touriste française se mettent à parler cuisine… ça donne ça ! Une mine d’information !

Un soir, au détour d’une rue de Lima, j’ai trouvé un petit restaurant local. Jour de semaine, l’endroit n’était pas bondé et je suis restée papoter avec le patron, parallèlement cuisinier et papa de trois enfants, naturellement. J’aurai aimé pouvoir prendre tous les plats en photos mais mon portefeuille a refusé net !

Voici donc quelques plats typiques du Pérou en partant de la côte Pacifique vers les petits villages de montagne.

Sur la côte

Les meilleurs plats de la côte péruvienne sont les plats créoles, préparés avec les ingrédients de la région, principalement des produits de la mer. A Lima, vous pourrez apprécier le Arroz Tapado (riz et viande disposés en couche), un chorillana de poisson (des filets de poisson à la sauce tomate), un chorito a la chalaca (des moules) marinées ou à la crème d’asperge en entrée.

Les villes du nord comme Piura, Trujillo ou Chiclayo sont hautement reconnues pour leurs spécialités. Le seco de cabrito a la nortena (chèvre en daube, servie avec du riz et des haricots blancs) et du arroz con pato (riz au canard) sont de véritables attractions touristiques. Sans oublier l’incontournable Ceviche (poissons cru mariné).

Ceviche au Pérou

Dans le Sud, il y a d’autres spécialités comme la sopa seca a la chinchana (plat à base de viande, patate douce, …). A Arequipa, c’est le piment farci (Rocoto relleno).

Dans la sierra

La Pachamanca est le plat culte dans les montagnes. C’est une combinaison d’ingrédients provenant de l’agriculture. On trouve ensuite le célèbre chactado cuy (cochon d’inde grillé à la broche), la truite cuisinée sous toutes ses formes (grillée, vapeur, en sauce, …) et le chicharron accompagné de ses pommes de terre farcies. En accompagnement, on retrouve les ingrédients des cultures anciennes tels que le maïs, la patate douce et la pomme de terre.

Dans la jungle

Lieu mystifié, il est dit que nombreux de ses plats ont des propriétés aphrodisiaques. Le juane (oignon) ou encore la salade de chonta sont des mets qui expriment clairement l’amour de la jungle lorsqu’ils arrivent dans l’estomac !

Dans les grandes agglomérations

Comme toute capitale qui se respecte, rien de meilleur que les restaurants de Lima. On y rencontre de tout jusqu’au grand restaurant de luxe avec des cartes renommées et des chefs innovants.

Cusco est considéré comme la deuxième ville gastronomique après Lima. Des plats sophistiqués et chers ont été créés à partir de produits locaux tels que le quinoa, les haricots ou la menthe.

Influence asiatique

Les restaurants « chinois » ont la côte dans tout le pays. On en trouve à tous les coins de rue. En cuisine, des péruviens ! C’est plutôt bon, voir excellent. Et comme à son habitude, c’est une cuisine bon marché. On retrouve les nouilles asiatiques au menu dans les marchés locaux et la soupe au poulet a fait son entrée dans les menus chinois. Un bon mélange qui stimule les papilles !

Et vous, quel est votre plat péruvien préféré ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *