La route des sept lacs en Patagonie

En préparant mon voyage, la route des sept lacs faisait partie du top 10 des choses que je voulais voir en allant en Amérique du Sud. J’avais prévu de la parcourir à vélo sur 4 jours environ, en prenant mon temps et puis avec un thermomètre affichant zéro degrés, j’ai changé d’avis et décidé de la faire en mode touriste, dans un bus, sur une journée !

Sur la route 40 en Argentine

Le trajet est magnifique, c’est une superposition de paysages différents. Des arbres aux couleurs d’automne aux cimes enneigées au loin, des pins bordent la route, quelques nuages flottent à hauteur d’homme et le ciel est d’un bleu comme ceux des journées d’été. On passe plusieurs ponts. Le bus s’arrête à chacun des lacs. Parfois au bord, parfois depuis un point de vue plus haut. Au petit matin, il y a de la vapeur à la surface de l’eau et de la route, on gèle !!

Route des 7 lacs en Patagonie

Plus haut sur les montagnes, les arbres rouges, verts et jaunes sont recouverts de givre. Cela fait un beau dégradé depuis le pied de la montagne, coloré, vers son sommet, tout blanc.

Route des 7 lacs en Patagonie

Notre chauffeur, guide, rigolo, est une mine d’information. Il boit son maté tout au long du trajet et nous fait participer, à l’Argentine en somme.

boire du maté en Argentine

Les lacs

Mieux que des mots… des photos pour exprimer toute la magie du lieu…

Bariloche - route des 7 lacs (1)

Bariloche - route des 7 lacs (2)

Bariloche - route des 7 lacs (4)

San Martin de los Andes (1)

Les dessous de la visite

Bon évidemment, comme je vous l’ai indiqué, je suis partie avec un tour organisé et donc touristique. Les inconvénients, comme à chaque fois, c’est que vous n’êtes pas seul. A chaque arrêt, les combis, partis à la même heure, s’arrêtent tous en même temps, au même endroit et on doit parfois un peu se bagarrer pour prendre une photo sans « mamie Claudette » sur la photo !

Route des 7 lacs en Patagonie

Deuxièmement, on parle de la « route » des 7 lacs. C’est en effet tout le trajet qui est intéressant et le fait de dépendre du tour et de ne s’arrêter qu’aux lacs peut frustrer légèrement. On rate, en effet, quelques magnifiques points de vue sur la forêt ou sur les montagnes enneigées.

Si c’était à refaire, j’aurai loué une voiture, fait le trajet tranquillement en une journée complète, dormi à San Martin de los Andes et fais le trajet retour le lendemain.

San Martin de los Andes

Après les 7 lacs, on arrive sur le dernier, à San Martin de los Andes où l’on a 2h de temps libre pour se restaurer et voir la ville. Très typique, tout en bois, il y a pas mal de petites choses à admirer. La plage, son port de plaisance et ses quelques voiliers accrochés au mouillage.

san-martin-de-los-andes

La ville en elle-même et ses devantures tout en bois comme des chalets de montagne. La place principale et ses jets d’eau qui s’animent toutes les 20 minutes environ. L’église dont l’intérieur est également totalement en bois.

san-martin-de-los-andes-1

Et pour vous? à vélo ou en voiture ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *