Mr Suhardy, guide sur le Mont Rinjani

Mr Suhardy (se présentant comme Hardy Krüger!!), 44 ans, travaille depuis plus de 20 ans sur le Mont Rinjani. Il a commencé en tant que porteur lorsqu’il avait 15 ans, métier qu’il a exercé jusqu’en 1989 avant de devenir guide puis organisateur de treks. Il a fait plus de 159 ascensions de cette grande montagne et en connait tous les recoins. Il est le créateur des treks organisés aujourd’hui sur le Mont Rinjani. A ses heures perdues, lorsqu’il n’est ni au travail, ni avec sa famille, Mr Suhardy aime faire du volley, du ping-pong et aller à la pêche.

DSC_5551

Il m’a accordé une interview où il nous en dit un peu plus sur son quotidien et ses débuts.

L’interview

Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

J’ai démarré réellement ce métier avec mon père en 1988 lorsque deux américains ont voulu faire l’ascension du Mont Rinjani. J’étais porteur à l’époque. Nous avons très vite eut de nombreux clients. L’aventure a alors commencé. Au début, nous n’avions rien, même pas une voiture, et tout devait se faire à pied, même les préparatifs !

En 1989, je suis devenu guide pour finir aujourd’hui organisateur de trek.

En quoi consiste le métier de porteur ?

C’est en quelque sorte l’homme à tout faire. Il porte bien entendu tout le matériel (tente, vêtement, nourriture, eau, etc). Il installe le campement, fait la cuisine, prends soin des clients en vérifiant en permanence si ils se portent bien. Il cherche également les meilleurs endroits pour une meilleur vue, une meilleure ascension. C’est très difficile car les paquetages sont extrêmement lourds. Les porteurs n’ont pas de jours libre, ils travaillent 7 jours sur 7. Généralement, la saison de trekking dure d’avril à décembre. Le reste du temps, ils sont  fermier et cultivent le riz.

En 20 ans, qu’est-ce qui a changé ?

Le site a changé bien sur, car il y a de nombreux touristes aujourd’hui qui se rendent sur le Rinjani, mais également l’organisation. Lorsque j’ai commencé, il n’y avait qu’un seul endroit pour les départs et peu de compagnie d’organisateur. Très vite, le tourisme s’est développé et c’est devenu un vrai commerce. Les prix ont augmenté au profit d’une meilleure organisation.

Au début, on ne gagnait pas d’argent. 25000 Rp par personne l’ascension ! Les clients devaient porter la plupart de leur équipement. Le Mont Rinjani étaient surtout réservé aux professionnels.

Nous avons également eut des soucis avec la population de porteurs. Les organisateurs employaient toujours les mêmes personnes et d’autres étant lésés, ils s’organisaient pour venir voler les campements durant la nuit. Nous nous sommes alors réunis afin de trouver une solution. Aujourd’hui, nous alternons à chaque trek afin que tout le monde y gagne. Il n’y a plus aucun souci. Chacun gagne assez d’argent pour nourrir sa famille, les clients font 10 fois moins d’effort et nous sommes bien organisés.

DSC_5395

Vous parlez plus de 5 langues, comment avez-vous appris ?

Je parle bien plus de langues que cela… anglais, américain, australien…. Ahaha ! Plus sérieusement, je parle couramment l’anglais, l’allemand et l’indonésien bien sur. J’ai aussi de bonnes notions en français… « C’est parti mon kiki !! », en hollandais et en espagnol.

Au début, j’ai commencé à apprendre dans les livres, les dictionnaires. Je demandais en permanence aux touristes de me traduire des phrases que je recopiais dans mon cahier pour les apprendre à la nuit tombée. En 2003, j’ai fini par prendre des cours d’anglais et en 2005, d’allemand.

Racontez-nous votre journée type

Je passe la plupart de mon temps au téléphone entre les agences de tour organisé, les chauffeurs, les porteurs. Je gère toute l’organisation entre les courses, le staff. Je réponds par e-mail aux questions des clients, je fais les briefs chaque soir du parcours. Je m’occupe également de vérifier le matériel avec mes équipes, je prépare les départs, etc.

DSC_5358

DSC_5398

Quel conseil donneriez-vous à ceux qui souhaitent gravir le Mont Rinjani ?

Le seul et unique conseil, c’est d’être bien équipé. Il fait très froid la nuit et le parcours le plus difficile est un terrain de sable. Ne partez donc pas avec uniquement un t-shirt et des sandales !

Leurs coordonnées

Téléphone: +628175750585
e-mail: hardykrugerrinjanitrack@gmail.com
trek@lombok-trekking.com.
lombok-trekking.com

Le Mont Rinjani en Bref

Le Mont Rinjani est situé sur l’île de Lombok en Indonésie et culmine à 3 726m . Les départs des treks se font depuis Senaru ou Sembalun. Le trek peut se dérouler sur 2, 3 ou 4 jours. C’est une ascension très difficile et il vaut mieux y être préparé ! Lors de votre parcours, vous passerez dans la forêt, sur des sentiers ensablés et en terre. Vous pourrez admirer le lac Danau Segara Anak et ses sources chaudes. Prévoyez votre maillot de bain pour y faire trempette.

 

Une réponse à “Mr Suhardy, guide sur le Mont Rinjani

  • Vraiment génial de voir ce blog précieux. Rinjani est aujourd’hui la principale destination touristique de Lombok en Indonésie, en particulier pour les voyageurs qui aiment les aventures. Les informations que vous partagez ici apporteront une contribution importante à notre pays. Merci beaucoup et salutations chaleureuses de Rinjani Lombok Trekking

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *