Foule au temple Borobudur

Le temple de Borobudur est l’un des deux sites historiques phares de la ville de Yogyakarta, sur l’île de Java. Situé à 41 km de Jogja (autre nom de Yogyakarta) et inscrit au patrimoine de l’Unesco, il attire les foules chaque jour. Il existe une multitude de tours différents pour le visiter.

DSC_3282

Pour faire des économie et pensant pouvoir éviter l’inondation touristique, j’ai décidé de partir le visiter par mes propres moyens.

Borobudur est un temple bouddhiste datant du VIIIe et IXe siècles. Le temple, gigantesque, est un assemblage de plusieurs gros blocs de roche volcanique qui forme un seul et unique temple. Le moindre centimètre carré est sculpté, ciselé. Les détails et dessins dans la pierre sont magnifiques. Ils représentent pour la plupart des divinités, des scènes de méditation et de communion entre les Hommes et Bouddha.

DSC_3278

DSC_3333

DSC_3294

Au sommet, surplombe une énorme stupa entourée elle-même d’autres constructions coniques. On dit qu’il y a 72 bouddhas représentés sur le temple, pour la plupart en position de méditation. Autour du temple de Borobudur, il deux autres plus petits temples, Mendut et Pawon, dont on ne sait pas à quelle divinité ils sont dédiés.

DSC_3307

DSC_3317

Le seul problème de ce temple c’est qu’il est noir de monde en permanence. On fait la queue pour entrer, pour monter les escaliers, pour en descendre. On peut difficilement faire une photo sans que 5 ou 6 autres personnes soit dessus ! C’est le cauchemar pour tout le monde.

DSC_3324

DSC_3274

En ressortant, c’est encore pire, des stands de souvenirs en tout genre envahissent la longue allée et il est pratiquement impossible de circuler. Les indonésiens vous sautent dessus pour vous vendre carte postale, bouteille d’eau… tout ce qu’ils peuvent !

DSC_3383

De nombreux tours proposent de partir très tôt en bus (4h de la nuit) pour arriver au lever du soleil et admirer le temple au petit matin. Ces tours coûtent chers. Il faut compter environ 300 000 Rp comprenant l’aller-retour en bus et 4h de visite sur place.

J’ai donc décider de ne pas voir le lever du soleil et d’y aller avec les transports locaux, histoire d’économiser sur mon budget, et puis j’avais le temps… Tôt le matin, je me suis donc rendue au terminal de bus Giwangan au sud de la ville de Jogja pour rouler jusqu’au temple. Le tout pour la modique somme de 20 000 Rp l’allée (soit 1,30 €), haha ! Deux heures plus tard, j’arrivais sur les lieux.

L’entrée au site coûte également 230 000 Rp (soit environ 15 euros !) pour les étrangers.

Si c’était à refaire !

Avec le recul, j’aurai du le visiter plutôt à partir du milieu de l’après midi. Le site n’est pas très grand et j’aurai eut largement le temps de rentrer avant la nuit. De plus, cela m’aurait évité cet afflux horrible de touristes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *