Du temps pour soi en voyage… mais pas seulement

Je suis en escale à Londres, entre deux continents, deux cultures, depuis l’Amérique du sud jusqu’en Asie. Je suis si proche de ma terre d’origine et pourtant si loin. Parce que j’ai une pensée particulière pour mes amis qui sont restés et qui travaillent dur tous les jours sans trop lever le nez. Et enfin, parce que même en tour du monde on peut parfois se sentir fatigué.

Pour toutes ses raisons, voici mon top 5 des petits riens à faire pour souffler un peu dans la jungle urbaine entre deux rendez-vous et se croire « comme en tour du monde ».

1. Marcher & déconnecter

Qu’il fasse chaud ou froid, si vous avez moins de 15 minutes de marche pour rejoindre un endroit (entre deux rendez-vous, pour rejoindre vos amis, …), allez-y en marchant.

Mais attention, on débranche son téléphone, on enlève ses écouteurs et on prend son temps. Il s’agit d’effectuer ce trajet comme une ballade, en regardant les gens que vous croisez, en observant ce qui vous entoure, en découvrant les surprises que peut offrir la ville.

Vous pourrez alors voir des merveilles d’architecture, du street art, gagner un sourire volé au détour d’un croisement, que sais-je encore. Mais surtout, vous aurez pris du temps pour vous, pour penser, rêver, observer. Vous arriverez à votre rendez-vous détendu, avec un esprit plus aéré.

Si vous n’avez pas 15 minutes de trajet, aucun problème! Vous pouvez prendre les transports et descendre une station avant et zouuu, le reste à pied !

2. Seul dans un café

Je vous entends déjà dire, « ça jamais ! Les gens vont me regarder bizarrement, blablabla ».

Et bien on s’en fiche! Prenez un chocolat chaud, une noisette, un verre de vin à la table d’un café avec pour seule compagnie un bon livre, magazine, journal, carnet à dessin… ce que vous voulez.

Vous pouvez également prendre place en terrasse (pas sur un grand boulevard blindé de voiture de préférence !) et regarder les passants, les moineaux, les autres qui courent pendant que vous, justement, appréciez tranquillement votre breuvage et ce temps mis sur pause.

3. La visite imprévue

Vous passez tous les jours devant cette église? devant cette galerie d’art? Pourquoi ne pas prendre 10 minutes (ce n’est pas grand-chose en réalité) et y entrer, sans l’avoir planifié?

Prenez ce temps pour ne penser à rien d’autre que ce que vous voyez, à admirer les tableaux, les sculptures, écouter le silence des lieux, sentir les odeurs de la pierre et profiter de ce petit moment paisible rien qu’à vous.

4. Un instant volé

Des musiciens, des danseurs dans la rue? Vous êtes pressés?

Une chanson dure rarement plus de 3 minutes. Alors profitez, souriez et déposez une petite pièce pour le spectacle, pour le travail.

Tout l’art de lier détente et générosité et cela pour à peine 3 minutes sur votre journée et un malheureux sous.

5. Tester de nouvelles activités

Nous aimons bien nos petites habitudes pour se changer les idées : boire un verre entre amis, aller au cinéma, regarder la TV, peut-être même sortir au théâtre ! Mais au final, nous sommes rarement créatifs!

Un bon bol d’air, c’est parfois aussi tester de nouvelles choses, avoir l’impression que cette journée n’a pas été comme toutes les autres. On pense alors à aller patiner sur la glace, visiter une exposition, voguer sur un lac en barque, prendre un vélo et flâner dans la ville, marchander dans une brocante, … toutes les idées sont bonnes tant qu’elles ne sont pas inscrites dans le quotidien.

Voici mes petites astuces, le tout c’est de ralentir, se concentrer sur le moment présent et une chose à la fois.

Et vous, quelles sont vos astuces pour souffler un peu ?

Une réponse à “Du temps pour soi en voyage… mais pas seulement

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *