Danse trance à Ubud, Bali

Ubud, ville culturelle de Bali offre chaque soir une représentation de danse et autres arts balinais au Palace. Ne voulant pas rater cela, j’ai donc pris mon billet à 80 000 Rp pour 2 heures de spectacle exceptionnel.

DSC_4531

Scène et costumes

Les danseurs évoluent sur une scène ayant pour fond le temple lui-même. C’est magnifique ! Les pierres rouges sculptées et entremêlées avec les gargouilles et autres statues divines sont éclairées par les lumières du spectacle.

DSC_4408

Les danseurs sont vêtus de superbes costumes qui brillent de mille feux, parés de dorures, de paillettes et de toutes les couleurs. Ils flottent au rythme des pas de danse. Les visages sont maquillés à l’image des divinités hindous, bleu sur les paupières avec une ambre rose vif et du crayon noir marquent et affinent les traits du visage.

DSC_4607

Masques, plumes, griffes aux bouts des doigts, les costumes sont fabuleux et leur composition est complexe. On imagine le temps de préparation et le boulot des couturières !

DSC_4569

La danse

La danse transe représente la communication avec les dieux. Les danseurs effectuent leurs mouvements les yeux mi-clos, comme possédés. Ils tiennent des éventails, des marionnettes et des parapluies sacrés.

DSC_4578

Leurs yeux, grand ouverts, en mouvement synchronisé avec la tête, jouent un rôle pour retranscrire la transe et la folie qui anime chaque artiste.

DSC_4731

DSC_4657

Le spectacle se déroule en différents actes allant de la consécration divine aux rites sacrés des balinais de la ville d’Ubud en passant par une scène d’amoureux rejetés par les dieux.

DSC_4698

Petits conseils pratiques

  • Plus de 400 touristes assistent chaque soir aux représentations. Ne tardez donc pas pour acheter votre billet à l’avance, le matin même suffit.
  • Il y a parfois des revendeurs dans la rue qui vous feront un prix. 75000 Rp au lieu de 80000 Rp.
  • Arrivez au moins 1 heures avant le début du spectacle si vous voulez avoir une place assise et centrale.

Ne doutez pas, foncez !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *