Astuce #3 – argent, Blue Dollar en Argentine

L’Argentine, un pays qui n’est pas peu cher. Comment gagner 20 à 30% sur votre note de change, facilement, et en sécurité ? Le Blue Dollar biensur !

blue-dollar

Vous n’en avais jamais entendu parler? Je vous explique !

Le Blue Dollar, qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’échanger ses devises (euros ou dollars) pour des pesos argentins à un taux plus intéressant que le taux officiel, sur le marché noir donc.

Pourquoi est-ce possible ?

Depuis 2011, le gouvernement argentin a instauré le contrôle des changes. Les argentins ne pouvaient alors plus utiliser leur carte bancaire à l’étranger, ni même accéder à des devises autres que le peso depuis leur pays. Difficile alors pour le commerce ou tout simplement pour voyager.

Il s’est alors tout naturellement développé un marché parallèle où les devises tels que le dollar ou l’euro s’achètent ou se revendent dans la rue, à un taux vraiment préférentiel.

Même si depuis quelques mois, les marchés financiers argentins ont ré-ouvert les portes au dollar, le Blue Dollar subsiste encore.

Facile ?

Aujourd’hui, c’est monnaie courante (pour ne pas faire de jeu de mot!). On peut en parler librement, demander à n’importe qui où trouver le meilleur endroit pour échanger des dollars. Et on entends « cambio*, cambio » à chaque coin de rue. Le mieux sont bien évidemment les grosses agglomérations.

Comment cela se passe ?

Allez y à plusieurs. D’une part vous vous sentirez plus à l’aise et d’autre part, vous aurez plus à échanger et obtiendrez alors plus facilement un meilleur taux. Car oui, même ici, tout se négocie. On reste raisonnable dans les négociations cependant ! Allez dans la rue, et quand vous entendez « cambio« , arrêtez vous pour demander quel taux est pratiqué. N’hésitez pas à repartir pour demander au prochain. C’est le jeu !

Quand tout le monde est d’accord, c’est parti ! Vous suivez le « vendeur » dans un coin de rue, dans une arrière-boutique, je ne sais où… et on fait l’échange. De vrais gangsters !! héhé.

Quelques conseils !

Il ne s’agit là que de bon sens mais c’est toujours mieux d’être avisé la première fois. Prenez votre temps pour calculer vous même combien on doit vous donner. Recompter ensuite. Vérifiez également chaque billet, un à un, pour s’assurer qu’il s’agit de vrai billet. Vous donner de faux billets n’est pas pour leur avantage mais cela arrive parfois, alors ne prenez pas le risque de prendre de l’argent.

Sécurité ?

La première fois que j’y suis allée, je me suis dis : « maintenant, ils savent que je repart avec une belle somme dans les poches, je vais me faire attaquer dans 4 rues, non ? » Et bien non, c’est un business ! Si vous vous faites braquer, vous ne reviendrez pas; et d’après vous, qui échange le plus de dollar ou d’euros ? Les gentils touristes biensur! Donc pas d’inquiétude, ils ne vont pas bousiller leur gagne-pain.

Alors allez-y tranquille et repartez tout fiers d’avoir fais un bonne affaire !

* change

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *