Laguna del Paron, 9 heures de marche ou guide particulier ?

Lagune del Paron, 4170 mètres d’altitude, est un magnifique lac bleu turquoise, à 32 km de la petite ville de Caraz et 99 km de Huaraz.

Située dans la cordillère, cette merveille naturelle est entourée des pics enneigés Artesonraju, Pyramide, Huandoy Nord, Pisco, Chacraraju et Paria. Tout au long du trajet depuis Caraz, on traverse la cordillère noire, à pic. C’est très impressionnant !

Laguna del Paron Caraz

Il y a plusieurs solutions pour se rendre à la lagune depuis Caraz. Notez tout d’abord que Caraz est une petite ville, pas vraiment touristique. De ce fait, les choses sont parfois plus difficile à faire par soi-même mais tellement plus authentique.

3 solutions s’offrent à vous, j’en ai testé 2.

Une journée, 9h de marche, par vos propres moyens

La solution la moins chère mais néanmoins la plus fatigante, voir exténuante, consiste à faire la moitié du trajet en Combi jusqu’à Pueblo Paron puis le reste à pied jusqu’à la lagune.

Depuis le terminal, à côté du marché central, il vous faut prendre un mini bus collectif jusqu’à Pueblo Paron. Il y en a un à 7h puis à 11h le matin. Étant donné le nombre d’heures de marche ensuite, mieux vaut prendre celui le plus tôt.

Piège à éviter : le terminal concerne la destination Cashapampa & Paron, pas le moyen de transport. Il y a donc également des taxis qui essayeront de vous induire en erreur afin de vous faire payer la course jusqu’à destination. Ne cédez pas, il y a bien des combi tous les jours.

Une fois à Pueblo Paron, après environ 1h30 de transport, il n’y a plus qu’à suivre le chemin. Mais attention de ne pas suivre la route de terre en zig-zag car vous auriez alors 16km à parcourir à pied. Il existe des petits sentiers de traverse indiqués par des petits monticules de pierre. Il ne faut pas les rater ! Via ces raccourcis, ce ne seront QUE 9km et 4h de marche à parcourir pour arriver à la lagune!

Lac_Paron_Caraz_F3

Au retour, les combi sont rares et il n’y a que très peu de trafic voir pas du tout. Il se peu que vous soyez obligé de marcher jusqu’à Caraz à 19 km de Pueblo Paron.

Ma journée. Ne connaissant pas l’existence des chemins de traverse, j’ai donc suivi la route pour finalement faire demi-tour au bout de 4h30 de marche. Au retour, il n’y avait pas de bus et j’ai donc marché sous la pluie (tous les après-midi en montagne) jusqu’à Caraz. Au bout de 9h de marche en tout, j’ai enfin trouvé une voiture pour me ramener ! 9h de marche et je n’ai même pas vu la lagune…

Un guide, une voiture et 2 heures de Lagune

La deuxième solution, la meilleure selon moi si vous souhaitez faire le site en une journée, est de passer par un guide. À Caraz, Pony’s expeditions est la seule vraie agence de guide qui propose de nombreuses activités (trek dans la cordillère blanche, escalade, vélo, etc).

Alberto, un guide averti vous emmènera à la Lagune pour une expédition de 6 heures. Les tarifs sont dégressifs en fonction du nombre de personnes dans le groupe. Et surtout, cela vaut vraiment le coup de dépenser un peu pour partir sur le site et en apprendre un peu plus sur la culture péruvienne et Quechua en espagnol, anglais, français, italien…

Laguna del Paron Caraz

En milieu de parcours, vous pourrez déguster un bon Mate de Coca (thé de Coca) et prendre autant de photos que vous le souhaitez.

Deux jours, un campement, un tente

La troisième solution consiste à partir sur la journée par ses propres moyens, de camper à la lagune et de revenir le lendemain. Je n’ai pas testé cette alternative mais j’ai rencontré deux routards en moto qui en revenait avec leur tente.

Ils m’ont donc indiqué qu’il est possible de rester pour la nuit soit au premier campement juste avant la lagune, soit au deuxième campement après la lagune.

Il y a en effet une deuxième étendu d’eau, la Laguna Artesoncocha, juste après à 5,5 km, accessible uniquement à pied en passant sur la gauche de la Lagune del Paron. C’est une plus petite lagune, en formation.

Pyramide de Garcilaso - Laguna del Paron Caraz

Avez-vous d’autres conseils au départ de Huaraz, cette fois-ci?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *