Caraz, je vous dis tout (adresse, arnaques et visites)

Caraz est une petite ville située à 62km de Huaraz. C’est ici que se situe véritablement les lieux magiques à visiter qui sont proposés par les organismes touristiques de Huaraz. C’est aussi une ville où il y a peu de tourisme et peu d’aménagement donc. Mais on aime quand les excursions se compliquent un peu, non?

Caraz et la place des armes

Alors que faire à Caraz, quelle visite, quelle adresse, quel piège à éviter ? Je vous livre ici mon expérience et mes conseils.

Canon Del Pato

C’est le point le plus étroit entre la Cordillère Noire et la Cordillère Blanche, formé par la puissance de la rivière Santa. Du sud au nord, les roches granitiques sont érodées. Le Canon del Pato est situé à 22 km au nord de Caraz dans le district de Huallanca.

L’histoire raconte que la pluie et les glaciers fondus ont cherché un chemin en ce point et que les centaines d’années d’écoulement d’eau et d’érosion ont créé un étroit canon de 1000 mètres de profondeur au maximum sur une distance de 15 km de longueur.

Il existe deux versions au sujet de son nom. La première fait référence à l’existence d’une plante comestible à fleurs jaunes appelée Pato. La deuxième version concerne sa configuration géographique qui ressemble à une silhouette de canard !

Depuis Caraz, on vous proposera de vous déposer au barrage de la centrale électrique. 35 minutes et 7 soles (l’aller) en voiture collective mais cela ne vaut pas le coup à mon avis. Vous allez vous retrouver sous un soleil de plomb à devoir marcher dans des tunnels étroits et très dangereux.

C’est la route qui mène à Caraz depuis Trujillo en suivant le Rio Santa qui est vraiment magnifique. Elle passe entre la Cordillère Noire et la Cordillère Blanche.

Canon del Pato, barage a Caraz

Complétez l’attrait de ce lieu par le passage de 35 tunnels. Vous pourrez aussi admirer des ponts suspendus, des chutes d’eau et le barrage de la centrale hydroélectrique Bocatoma.

Lors de ma virée au barrage (oui, parce j’ai justement fait ce qu’il ne fallait pas), j’ai dû faire du stop au retour et c’est en voiture de police que je suis retournée sur Caraz. Merci la police péruvienne !

Puyas Raimondi

Espèce de plantes découverte par le scientifique italien Antonio Raimondi  en 1826. Cette plante peut dépasser jusqu’à une centaine d’années de vie. Au bout de 50 ans commence la floraison qui dure pendant trois mois. Elle produit des grappes de fleurs et jusqu’à 8000 et 10 millions de graines par plante. Cette espèces des hautes Andes est la plus grande du genre des broméliacées (ananas) et peut atteindre jusqu’à 12 m de hauteur.

Les habitants l’appellent la Puya Winchus en raison de l’abondance des colibris qui y vivent, dont le nom en quechua est Winchus. Ces plantes sont situées entre 3900 et 4150 mètres d’altitude. On les trouve à 42 km de la ville de Caraz en passant par Pueblo Libre et à 48 km par Huata.

En complément de la visite, une vue impressionnante sur 120 km à la ronde.

Laguna del Paron

Situé dans le sous bassin Llullan, La lagune del Paron se situe à 32 km à l’est de la ville de Caraz et 99 km de Huaraz. 4170 mètres d’altitude, une profondeur de 76 mètres et environ 53 millions de mètres cube d’eau.

C’est la lagune la plus importante de la Cordillère Blanche et du Parc National Huascaran, déclaré par l’UNESCO comme une réserve de biosphère en 1977 et patrimoine naturel de l’humanité en 1985. Son eau de couleur turquoise, invite à des activités tels que le trekking, le camping, les randonnées en vélo, l’observation des oiseaux, l’escalade, etc.

Lac_Paron_Caraz_F3

Dans un cadre magnifique, elle est entourée des pics enneigés Aguja, Caraz, Artesonraju, Piramide Garcilaso, Chacraraju, Pisco et Huanday. On y trouve certaines des espèces représentatives de la faune avec des cerfs… et de la flore avec des orchidées. Paron dispose de grandes roches granitiques qui forment des falaises à pic impressionnantes. On se retrouve face à un mur gigantesque. Cela donnerait presque le vertige !

 La ville en elle-même

Caraz est une très jolie petite ville avec ses rues étroites en pente. C’est la capitale de la province de Huaylas. On y cultive de nombreuses fleurs pour l’export telles que des chrysanthèmes ou encore des lis.

Dans les rues de Caraz

Le marché offre une ambiance typique où vous pourrez trouver de la bonne cuisine, des vêtements, des fruits, etc. Tous les dimanches, les habitants des villages alentours viennent sur le marché de Caraz pour y vendre leurs produits. C’est un vrai bazar comme on les aime. Au cœur des traditions, vous pourrez admirer les belles tenues des femmes Quechua et leurs beaux chapeaux.

mercado-central-caraz

Mes adresses

  • L’hôtel San Marco, sans hésiter. Il se situe sur la Plaza de Armas. On ne peut pas faire plus central et c’est à deux blocs du marché.

L’endroit est immense si bien que les dortoirs sont en réalité des chambres avec seulement deux lits et vous pourrez bénéficier du tarif dortoir (15 soles) en ayant la chambre pour vous seul ! Il y a de l’eau chaude, le wifi et deux petites cours au calme pour se relaxer.

Pas de petit déjeuner ni de cuisine cependant, mais au vu des prix très bas pratiqués en ville et des courtes distances, cela ne pose aucun problème. Un petit tour au marché pour faire le plein et c’est un festin de roi qui s’annonce.

  • Pony’s expeditions, la boutique « aventure » de la ville. Si vous cherchez des conseils, un guide, un trek, c’est ici. Alberto, qui parle plusieurs langues, possède tout le matériel en quantité pour vous emmener aux quatre coins de la région, en vélo, à pied ou en voiture. Plus d’info sur le site de Pony’s expeditions.

Pièges à éviter

Caraz n‘est pas une ville très touristique et les habitants en profitent parfois pour augmenter les prix ou vous indiquer une mauvaise information intentionnellement.  Par exemple, on vous dira au terminal de bus qu’il n’y a plus de combi afin que vous preniez un taxi.

Prenez votre temps, renseignez-vous à l’office de tourisme, blindée de bons conseils et située sur la Place des Armes.

2 Réponses à “Caraz, je vous dis tout (adresse, arnaques et visites)

  • Bonjour, nous souhaitons séjourner à l’hôtel san marco à Caraz, peut on réserver d’avance ou bien nous pouvons arriver sur place sans réserver ?
    merci d’avance de votre réponse
    Sophie

    • Bonjour Sophie,
      Non, je ne pense pas qu’il faille réserver à l’avance car il ont un très grand nombre de chambre et c’est une ville peu touristique. Prévoyez des affaires chaudes pour la nuit !
      De plus, dans le cas où celui-ci ne pourrait vous accueillir, il y a d’autres hostels et hotels tout autour de la Place des Armes, à quelques minutes à peine de marche.
      N’hésitez pas à me faire un retour de vos impressions 🙂
      Bon voyage !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *