Aguas Calientes… Heu, je n’ai pas de titre !

Je voulais commencer mon article en le titrant « Agua Calientes, conseils pratiques » ou quelque chose du genre, mais c’est impossible.

Le tourisme y est tellement varié, on y trouve de tout, pour tous ! Il est alors difficile d’émettre un seul avis. Voici donc plutôt mon expérience, avec mon petit budget et mon sac à dos !

Aguas Calientes et le Machu Picchu

La petite parenthèse !

Avant de partir pour Aguas Calientes, de deuxième nom « Machu Picchu Pueblo », j’ai lu beaucoup d’article de routard, tourdumondiste ou simple voyageur indiquant que c’était une ville horrible, etc. Je n’ai pas eu cette impression! Même si c’est LA ville du Machu Picchu et de ce fait plus que touristique avec ses hostals et restaurants affichant des prix exorbitants partout, c’est aussi une très jolie ville. En tout cas, à mon goût!

Aguas Calientes Rio Urubamba

Le Rio Urubamba déferle en plein milieu de la ville. Sa force est impressionnante et la nuit est bercée au son du torrent. La ville est sur plusieurs étages et les terrasses ajoutent du relief au couleur des bâtiments. On n’oublie pas les gigantesques montagnes verdoyantes qui entourent le village et donne le vertige. Enfin, les rails traversent la ville et quand le train au allure du Orient Express arrive en station, on fait un bon dans le passé.

Au coeur de Aguas Calientes

Comment je suis allée à Aguas Calientes ?

Là encore, j’aurai pu vous indiquer toutes les façons de s’y rendre mais on pourrait y passer la nuit. Le Machu Picchu étant l’une des sept merveilles du monde, on imagine toutes les possibilités. Du budget illimité à celui le plus restreint, tout est possible !

J’étais sûre de ne pas choisir le train, ayant des prix à vous faire blêmir. C’est certes le plus rapide, et l’expérience doit également valoir le coup, mais hors budget pour moi !

Train Peru Rail ralliant Cusco à Aguas Calientes

Restait alors deux options, le chemin alternatif via Santa Terresa par mes propres moyens (3 bus + taxi + hôtel à Santa Terresa) ou passer par un tour pour le transport et/ou logement à Aguas Calientes.

Après plusieurs recherches, il s’avère que passer par un tour, et en négociant, revient moins cher que d’effectuer le chemin par ses propres moyens. On n’oublie pas que je suis allée à Machu Picchu fin mars, c’est à dire pas encore la haute saison touristique.

J’ai donc pris un combi (via un tour organisé) qui nous a transporté à Hydroelectrica depuis Cusco en 6 heures. Nous avons ensuite suivi les rails du train jusqu’à Aguas Calientes en marchant pendant 2h30.

Hydroelectrica à Aguas Calientes 2h de marche

Cela vaut vraiment le coup, le trajet est plat et splendide. On marche au milieu des montagnes, le rio Urubamba nous suit pratiquement tout le long. On traverse des ponts en bois, en fer rouillé. Le train passe plusieurs fois au cours du trajet. On fait des coucous aux passagers collés aux fenêtres.

sur la route d'Aguas Calientes Rio Urubamba

sur la route d'Aguas Calientes

Arrivée à Aguas Calientes

Généralement, on y arrive à la tombé de la nuit. Il faut alors se mettre en recherche du nid douillet où passer la courte nuit. Ce n’est pas une mince affaire! Les prix affichés sont vraiment très chers pour le Pérou. Je n’ai pas réussi à descendre en dessous de 30 soles pour une chambre seule.

Avec le recul, j’aurai du prendre le package avec nuit d’hôtel compris. Cela revient au même et évite le casse tête de la recherche d’hostal, pas si simple pour les petits budgets ! J’ai même rencontré des voyageurs qui passaient la nuit dehors pour ne pas payer une chambre (sachant, que tout le monde se lève à 5h pour être les premiers sur le site au lever du soleil) !

Au retour (après les deux heures trente dans le sens inverse le long des rails), les combis vous attendent à Hydroelectrica en début d’après-midi pour vous ramener sur Cusco en fin de soirée.

Combi à Hydroelectrica

Et vous, quel chemin pour le Machu Picchu ?




Une réponse à “Aguas Calientes… Heu, je n’ai pas de titre !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *